Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Jeu 30 Déc - 16:45



Shui-hu-zhuan (dans la version de Jin Sheng-tan)
Traduction, présentation & notes : Jacques Dars


Notre Opinion
Extraits


En raison du très grand nombre de personnages de ce classique chinois et aussi de la construction de l'histoire, qui risque de désorienter le lecteur occidental, surtout s'il est néophyte en la matière, nous répertorierons exceptionnellement par chapitre et non selon le classement habituel.



Chapitre I :

L'action se situe sous le règne de l'Empereur Ren-zong (ou Zhao Zheng), qui s'étale de 1023 à 1083.

Lignée des Empereurs : Ren-zong ---> Yin-zong ----> Shen-zong ----> Zhe-zong (1086 / 1110)

Zhao Zhe :

L'un des ministres de Ren-zong. Il n'apparaît que pour adresser au Fils du Ciel une requête de la première importance.

Wen Yan-bo :

Vice-conseiller d'Etat. Personnage historique né en 1006 et décédé en 1097. Devenu ministre en 1048, il le restera dix ans. En 1065, il revient aux affaires en prenant le poste de Commissaire aux Affaires militaires. En 1086, il redeviendra ministre grâce au soutien du parti conservateur et se retirera définitivement des affaires trois ans avant sa mort.

Lui aussi n'apparaît que pour demander à l'Empereur d'ordonner de grandes cérémonies pour chasser les épidémies et, donc, pour soutenir la requête de Zhao Zhe.

Fan Zhong-yan :

Vice-grand conseiller politique. Personnage historique né en 989, mort en 1052. La politique était une vocation dans sa famille puisque son arrière-grand-oncle avait compté parmi les ministres de la célèbre Impératrice Wu, sous les Tang. Adversaire acharné, comme Wen Yan-bo, des Xia occidentaux (fondateurs de l'Empire tangoute), les succès qu'il rencontre dans cette lutte lui procurent le poste de commissaire assistant des Affaires militaires. Nommé par la suite à un ministère, il élaborera avec Han Qi le plan de réformes agraires connu sous le nom de "gouvernement de l'ère Qing-li". Il sera finalement écarté du pouvoir en 1049.

C'est lui qui, devant l'insuccès des amnisties et premiers sacrifices divers faits aux dieux pour conjurer l'épidémie, suggère à l'Empereur de recourir à l'aide de Zhang-le-Parfait, maître taoïste de haut renom.

Han Xin :

Grand maréchal de la Cour. C'est à lui que l'Empereur confie l'édit impérial destiné à Zhang-le-Parfait et le priant de se déplacer jusqu'à la capitale afin d'y procéder à d'autres sacrifices pour apaiser les dieux et mettre un frein aux épidémies galopantes.

Zhang-le-Parfait :

Personnage historique, ce maître du Tao descend de Zhang Ling (ou Zhang Dao-ling) que la Tradition chinoise tient pour le premier maître taoïste et initiateur de l'"Ecole des Cinq boisseaux de riz."

On notera que la traduction française, "le Parfait", ne rend pas exactement l'idée chinoise qui signifie littéralement : "homme réalisé", "homme authentique."

Zhang-le-Parfait ne fait ici que passer,
le temps de déclarer au Grand maréchal qu'il se rend à la capitale.

L'Abbé du Monastère de la Pureté-Supérieure :

La courtoisie le contraint à faire visiter son abbaye à un visiteur aussi important que le Grand maréchal. C'est ainsi que Han Xin découvrira la Salle des Démons-Terrassés ...

Personnages divers à la Cour :

Maître de cérémonie, courtisans, hauts fonctionnaires, eunuques.

Personnages divers sur la Montagne et à l'Abbaye :

Moines taoïstes et divers fonctionnaires venus accueillir le Grand maréchal.

Résumé :

Sous le règne de Ren-zong, les épidémies qui se répandent dans son empire incitent le Fils du Ciel à envoyer un ambassadeur auprès du Maître taoïste Zhang-le-Parfait, seul à même, de l'avis de ses conseillers et en particulier de son Vice-grand conseiller Fan Zhong-yan, de procéder aux multiples et grandioses sacrifices destinés à contrer le mal.

Retournant à la capitale pour rendre compte à son souverain du succès de sa mission, le Grand maréchal Han Xin, par sottise et mépris des croyances taoïstes, libère les entités emprisonnées depuis des siècles au monastère du Maître, dans la Salle des Démons-Terrassés. Celles-ci sont au nombre de trente-six astres célestes et de soixante-douze astres terrestres, soit un total de cent-huit entités - cent-huit, le nombre exact des futurs brigands des Paludes.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Lun 10 Jan - 17:10

Chapitre II :

Nous sommes maintenant sous le règne de Zhe-zong. Il occupa le trône du Dragon de 1086 à 1110.


Gao Qiu:

Personnage historique, fils de Gao Dufu et originaire de Kaifeng Souvent appelé, en raison de son rang dans la fratrie, Gao-le-Deuxième. Un jeu de mots en fait Gao-la-Balle que l'intéressé transforme lui-même en Gao-le-Bel, évidemment plus flatteur. Issu d'une famille ruinée, il mène une vie de bohème, parasitant au maximum les riches fils de famille un peu faibles. Le chapitre explique son ascension vers le poste de Grand Maréchal du Palais, grade qui va révéler pleinement sa nature de tyran et de profiteur.

Le Secrétaire Wang :

Voit Gao-le-Bel d'un très mauvais oeil car il exploite son fils aîné et aide le jeune homme à dilapider la fortune familiale. Il porte finalement plainte contre l'escroc, qui se voit alors banni de Bian-lang.

Wang Junior :

Fils du précédent et dupe de Gao.

Liu Shi-qian :

Tient à Lin-Hua-Zhu un tripot où se réfugie Gao-le-Bel.

Dong :

Ami de messire Liu à Ban-liang. Apothicaire et négociant.

Sue Zhe, ou Su-le-Cadet :

Personnage historique. Frère de l'Académicien Su Shi (dit "Da Su" ou "Su-l'Ainé). Contrairement à ce qu'il apparaît dans le roman, il semble que Gao Qiu ait servi Su Shi et non son cadet.

Wang Jin-qin :

Personnage historique. Beau-frère de l'Empereur Zhe-zong. Surnommé "Le Petit-Roi". Poète & grand officier.

Prince Duan :

Personnage historique. Dit le Neuvième-Grand-Prince. Fils de l'Empereur Shen-zong et beau-frère de Wang Jin-qin. Il deviendra l'Empereur Hui-zong. C'est sa protection qui assurera la réussite de Gao-le-Bel.

Personnages divers au Palais :

Le Gardien des Portes - L'Intendant de la Cour - Les Intendants du Palais (eunuques) - Chambellans, huissiers et serviteurs divers.


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Lun 10 Jan - 17:11

Chapitre II (Suite & Fin) :


Wang Jin:

Instructeur des Huit-cent-mille Gardes Impériaux au moment où Gao-le-Bel devient Grand Maréchal.

Wang Shen :

Son père qui occupa le poste avant lui. A jadis humilié Gao-le-Bel dans sa salle d'armes. D'où la rancune de celui-ci.

Mme Wang :

Son épouse.

Zhang & Li :

Gardes devant la porte de Wang Jin.

Shi l'Ancien :

Propriétaire du manoir où s'arrêtent dans leur fuite Mme Wang et son fils.

Shi Jin :

Fils du précédent et l'un des héros du roman. On le surnomme "le Dragon-Bleu" en raison de ses nombreux tatouages.

Li Ji :

Chasseur et braconnier du domaine des Shi.

Qiu-le-cadet :

Villageois.
Surnommé "le Nain." Ami de Li Ji.

Zhu Wu :

L'un des chefs des Brigands du Petit-Mont-Fleuri. Surnommé "le Génial-tacticien."

Chen Da :

Chef en second. Surnommé le "Tigre-sauteur-de-rivières."

Yang Chun :

Troisième et dernier chef. Dit le "Serpent-à-taches-blanches."

Wang-le-Quatrième :

Chef du village des Shi. Intermédiaire entre Shi Jin et les brigands.

Personnages divers dans le domaine des Shi :

Le Commandant militaire de la Sous-Préfecture de Huan-yin - Deux de ses officiers - Sa milice - Paysans.


Résumé :

Comment Gao-le-cadet, auto-proclamé Gao-le-Bel, devint Grand Maréchal du Palais impérial et le début de ses exactions. Il poursuit ici de sa haine le jeune Wang Jin, qui a le malheur d'être le fils de Wang Shen, maître d'armes qui, jadis, humilia Gao.

Prenant la fuite avec sa mère, Wang Jin rencontre les Shi et enseigne son art à Shi Jin, le fils de famille, dit le "Dragon-bleu."

Après le départ des Wang et la perte de son père, Shi l'Aîné, le Dragon-bleu se lie d'amitié avec les chefs des brigands qui hantent le Petit-Mont-Fleuri, proche de sa propriété et qu'il voulait au départ capturer. Finalement, avec eux, il fait face à la troupe du sous-préfet venu les capturer.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Ven 21 Jan - 16:28

Chapitre III :


Personnages récurrents, héros d'un précédent chapitre :

Shi Jin, le Dragon-Bleu - Zhu Wu, Cheng Da et Yang Chun, chefs des brigands du Peit-Mont-Fleuri - Li Ji, chasseur et braconnnier - Wang-le-Quatrième, chef du village des Shi - Le commandant militaire de la sous-préfecture de Huan-yin, deux de ses officiers, sa milice. (Cf. Chapitre II, Suite & Fin)

Le Maître de Thé de Wei-zhou :

Utilité qui tient, à Wei-zhou, une gargote où l'on ne consomme que du thé. C'est là que Shi Jin rencontre Lu Da.

L'Officier-Contrôleur Lu Da :

Grand mangeur, grand buveur et combattant redoutable, Lu Da ne s'affiche pas encore comme l'un des personnages principaux d'"Au Bord de l'Eau." Pour l'instant, la colère rentrée dont il paraît bouillonner s'apprête à lui jouer un très mauvais tour qui le forcera non seulement à l'exil mais aussi à endosser l'habit monastique.

Zhong-le-Jeune:

Commandant (marescalier)
de Wei-zhou.

Li Zhong:

Premier maître d'armes de Shi Jin.
Il est aussi bateleur et apothicaire ambulant.

Pan l'Aubergiste :

Il accueille dans son auberge Shi Jin, Lu Da et Li Zhong, venus boire un verre. Il loue aussi des chambres.

Le Vieux Jin et sa fille, Lotus :

Respectivement âgés de 60 et 18 ans, ils ont pris la route de Wei-zhou, où ils espéraient retrouver des parents. Au lieu de quoi, Mme Jin est morte et Lotus a été remarquée et prise comme concubine par le boucher Zheng, lequel s'est vite lassé d'elle et l'a renvoyée chez son père mais en réclamant au vieillard une dot qui, en fait, n'avait jamais été versée. Depuis lors, il les retient plus ou moins à Wei-zhou, les empêchant de quitter la ville tant que, prétend-t-il avec aplomb, il n'aura pas été remboursé.

Zheng-le-Boucher :

Parfois surnommé "le Maître du Guan-xi", il s'agit d'un personnage particulièrement ignoble qu'attend une mort tragique.

Lu l'Aubergiste:

Les Jin père et fille logent chez lui et Zheng-le-Boucher l'a chargé de les tenir à l'oeil pour lui.

Le Surveillant Wang :

Plus qu'un surveillant, au sens où nous l'entendons, c'est un peu un commissaire militaire (il sert dans la milice) et c'est lui qui est requis pour appréhender Lu Da.

Personnages divers à Wei-zhou :

Les commis du boucher et ses clients - Badauds - Le Grand Préfet Provincial qui exerce aussi un rôle de magistrat.

Résumé :

Shi Jin et ses amis brigands parviennent à fuir la milice. Mais pour ce faire, le Dragon-Bleu est contraint d'incendier le domaine de ses ancêtres. Après quelques jours passés au Petit-Mont-Fleuri, dans le repaire des brigands, il quitte la région et se dirige vers Wei-zhou ; il espère y retrouver Wang Jin, qui fut son second maître d'armes.

A Wei-zhou, Shi Jin se renseigne auprès d'un officier-contrôleur rencontré dans une gargote à thé, Lu Da. Celui-ci propose à sa nouvelle connaissance d'aller boire une ou deux coupes dans une taverne. Alors que les deux hommes sont en quête d'un débit sympathique, Shi Jin aperçoit dans la foule celui qui fut le premier à lui apprendre le maniement des armes, Li Zhong et l'invite à les rejoindre à la taverne.

A peine ont-ils commencé à vider leurs coupes et à discuter, qu'éclatent des pleurs et des cris. Apparaissent le Vieux Jin et sa fille, Lotus, lesquels expliquent aux trois hommes les motifs de leur désespoir. Lu Da leur promet de les faire quitter la ville et les accompagne d'abord chez leur aubergiste, Lu. Ayant liquidé le problème d'une façon que nous vous laissons découvrir, Lu Da s'en va ensuite voir Zheng. Parti pour lui donner une bonne raclée, il ne mesure ni sa force, ni sa rage et le tue accidentellement.

Lu Da est désormais un fugitif. Il prend la route de Yan-men où, malheureusement, les avis de recherche le concernant vont le précéder.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Dim 6 Fév - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Ven 21 Jan - 17:52

Chapitre IV :


Personnages récurrents, héros d'un précédent chapitre :

Lu Da, officier-contrôleur en fuite - Le Vieux Jin et sa fille, Lotus. (Cf. Chapitre III)

Le Sous-directeur Zhao :

Le titre chinois peut aussi signifier "secrétaire auxiliaire." En principe, il s'agit d'un titre de fonctionnaire. Mais les riches ayant pris l'habitude d'acheter de telles charges, le terme finit par désigner les hommes notables influents, à la fortune bien assise, ce qu'est effectivement Zhao. Sympathique et bon vivant, il a pris Lotus sous sa protection et l'entretient comme concubine.

Personnages divers à Yan-men :

Les gens de Zhao - Le petit domestique et la servante de Lotus.

Sagesse-Parfaite, Doyen du monastère des Cinq-Terrasses

Ce vénérable religieux n'est autre que le frère de Zhao, ce qui explique en partie pourquoi il accepte de prendre Lu Da comme novice.

Personnages divers à l'Abbaye des Cinq-Terrasses :

L'Abbé - Le Prieur claustral - Le capiscol - Le Grand Chantre - Le chartier - Le tourier - Acolytes, moinillons, novices et pélerins.

Personnages divers autour de l'Abbaye et au village voisin :

L'homme aux seilles de vin - Le forgeron - Premier cabaretier - Second cabaretier - Troisième cabaretier (le seul qui accepte de servir Lu Da, devenu Sagesse-Profonde et se faisant passer pour un moine itinérant).


Résumé :

A Yan-men, pris en charge par le Vieux Jin dont la fille est devenue la concubine du riche et influent sous-directeur Zhao, Lu Da fait la connaissance de ce dernier qui le prend en grande sympathie. Afin de lui permettre d'échapper à l'avis de recherche qui l'accuse d'avoir assassiné Zheng-le-Boucher, Zhao propose à Lu de se faire moine à l'Abbaye des Cinq-Terrasses, dont son frère, le Vénérable Sagesse-Parfaite, n'est autre que le doyen.

Lu Da ayant accepté, tout le monde se transporte au monastère où Sagesse-Parfaite baptise le nouveau frère du nom de "Sagesse-Profonde." Tous s'étonnent - et certains se moquent, accusant le vieillard de gâtisme - car il faut bien reconnaître que Lu Da ne semble posséder aucune des qualités nécessaires pour atteindre à la sagesse. Mais le Doyen assure aux sceptiques qu'ils se trompent et prophétise même que le mysticisme de Lu Da atteindra un jour les sommets.

Devenu le novice Lu Zhi-shen - ou "Sagesse-Profonde" - l'ancien militaire a beaucoup de mal à se plier aux règles de la vie monacale. De beuverie en beuverie, il sème une belle pagaille au monastère et au village voisin, tant et si bien qu'il ne reste plus au Vénérable qu'une solution : l'expédier dans un autre couvent.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Mar 25 Jan - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Mar 25 Jan - 16:26

Chapitre V :


Personnages récurrents, héros d'un ou de plusieurs précédents chapitres :

Le Doyen Sagesse-parfaite - Lu Zhi-shen ou Sagesse-profonde - Le troisième cabaretier - Le forgeron - Li Zhong (Cf. Chapitres II & III)

Monsieur Liu :

Propriétaire du manoir de Tao-hua-cun, ce vieillard accueille toujours avec respect les moines itinérants, surtout quand ils viennent de l'abbaye des Cinq-Terrasses, ce qui est le cas de Lu Zhi-shen. Il a une fille, laquelle a eu le malheur d'attirer l'attention d'un chef de brigands de la région.

Zhu Tong :

Dit le "Petit-potentat" ou le "Grand-roi", il est le second du chef des brigands de la région de Tao-hua-cun. Il entend se marier avec Melle Liu.

Personnages divers au manoir de Tao-hua-cun :

Fermiers - Paysans - Domestiques.

Personnages divers au repaire de Zhu Tong :

Brigands et drilles.


Résumé :

Après avoir reçu la bénédiction de Sagesse-parfaite, Doyen de l'Abbaye des Cinq-Terrasses, et entendu un énigmatique quatrain, Lu Zhi-shen prend la route de son nouveau monastère. Un soir, il s'arrête au manoir de Tao-hua-cun (ou des Fleurs-de-Pêcher), propriété du vieux M. Liu, lequel lui conte ses malheurs.

Zhu Tong, dit le "Petit-potentat", l'un des chefs d'une importante bande de brigands locale, s'est amouraché de sa fille unique et arrive le soir-même, pour le banquet des noces. Outre la "profession" très controversée du prétendant, le fait de perdre la seule personne qui pourrait, après sa mort, assurer les sacrifices d'usage devant les tablettes des ancêtres, n'enchante guère M. Liu.

Lu Zhi-shen s'offre à arranger la situation. Il prend place dans la chambre nuptiale tandis que Melle Liu part pour l'un des autres domaines de son père. Arrive Zhu Tong qui demande à voir sa fiancée. Mais en lieu et place de la douce jeune fille, il tombe sur l'énorme bonze qui le roue de coups et les met en fuite, lui et son escorte de brigands.

Revenu à son repaire, Zhu Tong réclame l'aide de son "frère aîné", l'autre chef des brigands, qui n'est autre que Li Zhong, le premier maître d'armes qui enseigna sa spécialité à Shi Jin, le Dragon-bleu. Mis en présence de Lu Zhi-shen, Li reconnaît immédiatement sous le bonze l'officier avec qui il avait échangé à Wei-zhou et ordonne la cessation des hostilités. Après une réconciliation générale, Lu Zhi-shen va passer quelques jours au repaire des brigands. Mais son caractère un peu vif l'amène à les quitter dans de mauvaises circonstances et il reprend sa route vers la capitale orientale.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Dim 6 Fév - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Mar 25 Jan - 17:13

Chapitre VI :


Personnages récurrents, héros d'un ou de plusieurs précédents chapitres :

Lu Zhi-shen - Shi Jin.(Cf. Chapitres II, III, IV)

Les Vieux Bonzes du Temple abandonné des Tuileries :

Malades ou invalides, ils n'ont pu suivre leurs frères lorsque ceux-ci ont pris la fuite devant le Bouddha-de-fer-brut et le Yaksha-volant.
Ayant mal auguré de l'issue de la lutte entreprise contre ceux-ci par Sagesse-profonde et Shi Jin, ils se donnent la mort.

Cui Dao-cheng :

Son nom de moine bouddhiste signifie "Voie-Réalisée." Mais son surnom, le "Bouddha-de-fer-brut", convient infiniment mieux à ce parasite qui, avec son complice, le Yaksha-volant, est parvenu à prendre sous sa coupe l'intégralité du Temple des Tuileries avec ses dépendances. Il aura une triste fin.

Qiu-le-cadet :

Moine taoïste qui s'est acoquiné avec le Bouddha-de-fer pour exploiter le Temple des Tuileries et ses domaines. On le surnomme le "Yaksha-volant." (Les yakshas appartiennent à l'une des huit classes de démons nuisibles aux humains. Ils sont particulièrement violents et sanguinaires.) Lui aussi connaîtra une fin violente.

Melle Wang :

Fille du villageois Wang-le-Riche, elle a été enlevée par les deux moines corrompus. Croyant elle aussi que ceux-ci l'ont emporté contre Sagesse-profonde et Shi Jin, elle se suicide en se jetant dans un puits.

Personnages divers au village voisin du Temple des Tuileries :

L'Aubergiste.

Pure-sagesse :

Doyen de l'Abbaye de Xiang-guo. Il n'est guère heureux de l'arrivée de Sagesse-profonde. Pour lui, le Vénérable Sagesse-parfaite s'est tout simplement débarrassé d'un élément encombrant et ingérable ... Cette idée va l'amener à confier au nouveau frère un poste bien loin du monastère.

Personnages divers à l'Abbaye de Xiang-guo :

Le frère tourier - L'Abbé - Le capiscol - Le frère jardinier - Divers moines et acolytes.

Personnages divers autour du potager du Mont-sacré-de-l'Est :

Truands & mendiants.


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Dim 6 Fév - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Mar 25 Jan - 17:15

Chapitre VI (Suite & Fin) :



Résumé :


Dans son périple, Lu Zhi-shen (= Sagesse-profonde) fait une halte au Temple des Tuileries Il constate vite que l'endroit est abandonné. Dans un coin cependant, il déniche quelques vieux bonzes, trop malades ou invalides pour avoir suivi leurs frères lorsque ceux-ci ont fui le temple. Ceux-ci lui expliquent que le temple est désormais sous la coupe de Cui et Qiu, deux moines corrompus, l'un bouddhiste, l'autre taoïste, surnommés le premier "Bouddha-de-fer-brut", le second le "Yaksha-volant."

Après une première tentative pour régler leur compte aux deux renégats, Sagesse-profonde, qui n'a pas mangé à sa faim depuis quelques jours et se sent trop faible pour affronter deux hommes en parfaite forme, s'enfuit vers la forêt. Là, le hasard lui permet de retrouver Shi Jin, le Dragon-bleu. A Wei-zhou, le jeune homme n'a pu retrouver Wang Jin, son maître en maniement des armes et, du coup, il a décidé de retourner au Petit-Mont-Fleuri, dans le repaire de ses amis, Zhu Wu Chen Da et Yang Chun. Mais dans l'immédiat, il est trop heureux de partager ses vivres avec son ami Lu Da, devenu Lu Zhi-shen, et de lui donner un coup de mains pour régler la situation au Temple des Tuileries.

Effectivement, c'est pour eux deux un jeu d'enfants que d'expédier les moines renégats ad patres. Ils ne réussissent pas, par contre, à éviter les suicides des vieux bonzes et de Melle Wang, jeune villageoise enlevée par le Bouddha-de-fer-brut et le Yakhsa-volant. Alors, sentant que l'endroit est désormais maudit, ils mettent le feu au temple et reprennent la route. Après avoir bu quelques coupes chez un aubergiste du coin, ils se séparent, l'un remontant vers le Petit-Mont-Fleuri et l'autre poursuivant vers la capitale orientale.

Neuf jours plus tard, Sagesse-profonde atteint enfin le Temple du Xiang-guo et présente ses lettres de recommandation au Vénérable Pure-sagesse. Persuadé que le Vénérable Sagesse-parfaite lui a envoyé à dessein un rebut de son propre monastère, Pure-sagesse décide de confier au nouveau venu un poste qui le tiendra éloigner du monastère. Il s'agit d'un emploi de gardien et de jardinier au potager que possède l'Abbaye et qui se trouve au-delà de la porte des Jujubes-acides, près du Mont-sacré-de-l'Est.

Ce dont personne ne juge bon de prévenir Sagesse-profonde, c'est que le potager en question est périodiquement pillé par une bande de petits truands et tire-laines de la ville. Lu Zhi-shen prend donc son poste en confiance lorsqu'il voit apparaître une troupe de gueux souriants, venus, disent-ils, lui rendre hommage en lui proposant le vin de bienvenue. En vérité, ils souhaitent déjà lui jouer un très mauvais tour : le faire glisser dans la fosse à purin ...

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Mar 25 Jan - 17:50

Chapitre VII :


Personnages récurrents, héros d'un ou de plusieurs précédents chapitres :

Lu Zhi-shen - Les truands du potager de la porte des Jujubes-acides - Le Grand Maréchal Gao Qin, ex- Gao-le-bel(Cf. Chapitres I, II, III, IV, V,VI)

Zhang-le-Troisième & Li-le-Quatrième :

Chefs des truands et mendiants du potager de la porte des Jujubes-acides.

Lin Chong :

Agé de trente/trente-trois ans, cet officier-instructeur des Huit-Cent-Mille-Gardes-Impériaux est, pour son malheur, placé sous le commandement du Grand maréchal Gao.

Mme Lin :

Son épouse.


Veloutine :

Leur servante.

Mme Wang :

Leur voisine.

Le Jeune Seigneur Gao :

Le jeune Gao-le-Troisième a été adopté par le Grand Maréchal Gao, son parent. Son goût excessif pour la débauche et les femmes lui ont valu le surnom de "Fléau-des-fleurs." Personnage aussi lâche que l'ancien Gao-le-Bel.


Fu An :

Ame damnée du jeune Gao. L'encourage au pire.[/b]

Lu Qian :

Officier-surveillant, collègue de Lin Chong dont il se prétend également l'ami. Cela ne l'empêchera pas de le trahir.

Personnages divers à la capitale orientale :

Fan l'Aubergiste - Zhang l'Apothicaire.

Personnages divers chez Gao :

Le majordome - Le vendeur de sabre - Deux officiers-surveillants - Simples soldats.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Dim 6 Fév - 18:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Mar 25 Jan - 17:50

Chapitre VII (Suite & Fin) :



Résumé :


Après avoir eu le dessus sur les truands, Lu Zhi-shen a obtenu leur respect. Un jour qu'il leur fait, dans le jardin, une démonstration de son adresse au maniement d'armes, il fait la connaissance de son voisin, l'officier-instructeur Lin Chong. Alors que les deux hommes échangent en prenant une coupe ou deux, Veloutine, servante des Lin, survient, affolée : son maître doit rejoindre immédiatement son épouse, qu'un jeune goujat importune au Temple du Mont-sacré-de-l'Est.

Arrivé sur place, Lin s'aperçoit que le goujat n'est autre que le jeune Seigneur Gao, fils adoptif du Grand Maréchal Gao. Cette parenté lui interdit évidemment de le rosser comme il se devrait. D'ailleurs, Gao présente ses excuses, affirmant qu'il ignorait que Mme Lin était mariée, etc, etc ...

Mais rentré chez lui, le Fléau-des-fleurs ne pense qu'au meilleur moyen de suborner la malheureuse. Fu An, son conseille et âme damnée, monte toute une machination pour isoler la jeune femme et la livrer à son maître : tandis que l'officier-surveillant Lu Qian trahit l'amitié qui l'unit à Lin Chong en attirant celui-ci dans une gargote pour y boire quelques bols d'alcool de riz, il court annoncer à Mme Lin que son mari s'est trouvé mal et qu'il a besoin de soins. La malheureuse se précipite pour tomber droit dans le piège. Mais grâce à la fidèle Veloutine, partie là encore à la recherche de son maître, l'affaire tourne court ...

Lu Qian, Fu An et le jeune Gao décident alors de soumettre l'affaire au Grand Maréchal. Mis au courant, celui-ci donne son feu vert. Une nouvelle machination est montée, cette fois-ci pour faire emprisonner et condamner Lin Chong. Et cela fonctionne : convaincu de s'être introduit dans les appartements du Grand Maréchal dans le but d'attenter à sa vie, Lin Chong est arrêté.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Dim 6 Fév - 18:32

Chapitre VIII :


Personnages récurrents, héros d'un ou de plusieurs précédents chapitres :

Lin Chong - Mme Lin - Leur servante, Veloutine - Le Grand Maréchal Gao - Liu Qian - Gardes(Cf. Chapitres I, II, VII)

Sheng, Grand Préfet de Kai-feng-fu :

C'est devant lui qu'est déféré Lin Chong afin d'être jugé.

Sun Ding :

Surnommé "le Petit-Bouddha" en raison de sa bonté et de sa sagesse, il est le secrétaire des Archives du Préfet.

M. Zhang :

Beau-père de Lin Chong.

Dong Chao & Xue Ba :

Les deux gendarmes chargés d'escorter Lin Chong jusqu'au bagne de Cang-Zhu.

Personnages divers à Kai-feng-fu :

Premier Aubergiste - Second Aubergiste (dans le quartier de Dong Chao) - L'Ecrivain public - Les Voisins de Zhang venus le soutenir avec son gendre lors du procès de celui-ci.


Résumé :


Envoyé devant le tribunal de Kai-feng-fu par un Grand Maréchal Gao déterminé à obtenir une sentence de mort, le malheureux Lin Chong plaide sa cause devant le Grand Préfet Sheng. Hélas ! la marge de manoeuvre du magistrat, pourtant conscient de l'innocence de son prévenu et de la perfidie de Gao, est des plus minces. Son conseiller et secrétaire des Archives, Sun Ding, lui suggère de prononcer une condamnation à la bastonnade simple et au bannissement au bagne de Cang-Zhu. Selon l'usage, le condamné sera aussi tatoué sur les pommettes du signe indiquant sa qualité de banni.

La veille de son départ pour le bagne, Lin Chong a le temps de mettre ses affaires en ordre auprès de son beau-père, M. Zhang, qui s'était déplacé jusqu'à Kai-feng-fu pour le soutenir durant le procès. Il rédige notamment une lettre de séparation, sorte de "certificat de divorce" qui permettra à sa femme de se remarier en toute tranquillité et, surtout, lui donnera un prétexte pour regagner le foyer paternel pendant l'absence de son époux, échappant ainsi - on peut l'espérer - et définitivement, aux avances importunes du jeune Gao.

Escorté par les deux gendarmes Dong Chao et Xue Ba, dont il ne sait pas qu'ils ont été circonvenus par Lu Qian, expédié pour ce faire à Kai-feng-fu par l'abominable Gao-le-Bel, Lin Chong prend le lendemain la route de Cang-Zhu. Tandis que ses blessures au dos - dues à la bastonnade - et aux pieds - dues à l'aridité des chemins - le font beaucoup souffrir et le ralentissent, ses gardiens ruminent le plan qu'ils ont dressé pour obéir à l'ordre de Lu Qian et liquider Lin Chong bien avant d'atteindre Cang-Zhu. Les dix taëls d'argent qu'ils ont reçus pour prix de leur félonie - cinq taëls chacun - autant que l'effroi que leur inspire, assez légitimement, Gao-le-Bel, les incitent à agir le plus vite possible. Arrivés à la Forêt-des-Sangliers, ils s'arrangent pour attacher leur victime à un arbre et s'apprêtent à la sacrifier lorsque ...

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Dim 6 Fév - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Dim 6 Fév - 18:52

Chapitre IX :


Personnages récurrents, héros d'un ou de plusieurs précédents chapitres :

Lin Chong - Dong Chao - Xue Ba - Lu Zhi-shen (= Sagesse-profonde) (Cf. Chapitres III, IV, V, VI, VII, VIII)

Le Grand Officier Chai Jin :

Descendant direct de l'Empereur Wu-de, ce brillant seigneur possède plusieurs propriétés, dont un manoir où il tient à accueillir Lin Chong, dont la réputation de grand maître d'armes, est parvenue jusqu'à ses oreilles. On notera que sa bravoure et son tempérament vif l'ont fait surnommer "le Petit-Ouragan."

L'Instructeur Hong :

Maître d'armes très imbu de sa personne qui se fait battre par Lin Chong lorsque celui-ci, satisfaisant à la requête de Chai Jin, accepte de croiser le fer avec lui.

Le Geôlier :

Il a la haute main sur le bon fonctionnement du bagne de Cang-Zhu. Corrompu, il se montre bienveillant envers Lin Chong parce que celui-ci possède de l'argent et des lettres de recommandation émanant de Chai Jin.

Le Gouverneur :

Aussi corrompu que le Geôlier qu'il contrôle, le Gouverneur du bagne fait preuve lui aussi de bienveillance envers Lin Chong - et pour les mêmes raisons.

Personnages divers à Cang-Zhu :

Le Grand Préfet de Cang-Zhu - Premier Aubergiste - Second Aubergiste - Fermiers - Domestiques - Gardes -


Résumé :


... lorsque notre ami Lu Zhi-shen surgit à leurs côtés et les menace de son redoutable bourdon. Depuis l'emprisonnement de son ami Lin Chong, Sagesse-profonde avait gardé un oeil sur la situation et, se méfiant de Gao-le-Bel comme de la peste noire, s'était arrangé pour le suivre tout au long du chemin. Dans son courroux envers les deux gendarmes, il les truciderait bien l'un et l'autre mais Lin Chong, magnanime, lui demande de leur laisser la vie sauve. Tous reprennent la route vers Cang-Zhu.

Un peu avant cette ville, Lu Zhi-shen dit aurevoir à son ami et, peu après, celui-ci fait la connaissance du Grand Officier Chai Jin, jeune seigneur de sang impérial, bien connu pour la bonté avec laquelle il traite les bagnards de passage sur ses domaines. Pendant une huitaine de jours à peu près, Lin Chong et ses deux gardiens bénéficient de la généreuse hospitalité de Chai Jin. Le premier jour, Lin Chong a remporté de haute main un assaut mené contre un autre maître d'armes, de passage au manoir, l'Instructeur Hong, confirmant ainsi l'excellente réputation qui est la sienne dans tout le pays et qui est parvenue jusqu'aux oreilles de Chai. Aussi, lorsqu'arrive le jour du départ, l'aristocrate n'hésite-t-il pas à lui remettre deux lingots d'argent et surtout des lettres de recommandation pour le geôlier et le gouverneur du bagne, présents qui ne pourront qu'adoucir son séjour à Cang-Zhu.

Après avoir versé les pots-de-vin d'usage, Lin Chong s'aperçoit que son nouvel ami avait dit vrai. Il s'installe assez paisiblement dans sa nouvelle vie de prisonnier à qui l'on ne confie que des tâches très légères et qui peut même sortir du pénitencier dès que l'envie lui en prend. Et un jour ..

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Dim 6 Mar - 14:09

Chapitre X :


Personnages récurrents, héros d'un ou de plusieurs précédents chapitres :

Lin Chong - Le Gouverneur et le Geôlier du bagne de Cang Zhu - L'Officier surveillant Lu Qian - Fu An(Cf. Chapitres VII, VIII, IX)

Li-le-Cadet :

Ancien valet d'auberge à la Capitale Orientale, il a jadis bénéficié de la bienveillance de Lin Chong. Il a pu acheter une auberge à Cang Zhou.

Mme Li :

Epouse du précédent.

Le Vieux Soldat :

Gardien des greniers de l'Armée.

Personnages divers à Cang-Zhu :

Une bande de villageois avec lesquels Lin Chong aura maille à partir, notamment avec l'aîné de ceux-ci.


Résumé :


... Un jour donc, Lin Chong, à qui on laisse toute liberté d'aller et venir en-dehors du bagne, retrouve, au détour d'une rue de la ville, Li-le-Cadet, ancien valet d'auberge qu'il avait jadis aidée, à la Capitale orientale, à éviter des ennuis avec la justice. Li s'est marié et tient désormais une auberge avec son épouse. Tout heureux de retrouver celui qu'il tient pour son bienfaiteur, Li prend l'habitude de l'inviter à venir manger et boire chez lui. Au passage, Lin Chong dépose son linge sale que, une semaine plus tard, Mme Li lui rend bien propre.

Quelque temps après cette rencontre, Li-le-Cadet s'inquiète du comportement de deux voyageurs qui prennent une coupe ou deux dans sa taverne. D'autant que ceux-ci lui demandent d'aller quérir le Geôlier et le Gouverneur du bagne, avec qui ils désirent s'entretenir. Li obtempère cependant et s'arrange pour écouter la conversation qui s'ensuit.

Il finit par comprendre que les deux inconnus sont venus soudoyer le Geôlier et le Gouverneur afin que ceux-ci se débarrassent de Lin Chong. Prévenu par son ami, celui-ci décide de se tenir sur ses gardes. Pourtant, curieusement, c'est une promotion que lui propose bientôt le Gouverneur : une mutation à la surveillance des greniers à blé de l'Armée.

Installé dans ses nouvelles fonctions, Lin Chong s'en va acheter un peu de vin et de nourriture dans un hameau voisin. En effet, l'hiver est pénible et la neige ne veut pas s'arrêter. A son retour à son nouveau logis de fonction, aux greniers à blé, il constate que le bâtiment, déjà bien mal en point, s'est effondré en son absence sous le poids de la neige. Du coup, Lin décide de s'abriter pour la nuit dans un petit temple voisin abandonné, qu'il a remarqué sur le chemin du retour.

Alors qu'il s'apprête à y prendre un peu de repos, il distingue une grande et violente lueur à l'extérieur : les greniers ont pris feu. En même temps, des voix se font entendre à l'extérieur : celles du Geôlier, celle de l'officier-surveillant Lu Qian qui l'avait déjà trahi à la Capitale orientale et enfin celle de Fu An, l'âme damnée du jeune Gao. Tous trois se réjouissent car ils s'imaginent que Lin Chong est enfin mort dans l'incendie qu'ils ont eux-mêmes provoqué.

Lin Chong sort alors du temple et les tue un à un. Après avoir rassemblé leurs têtes coupées en un curieux bouquet qu'il laisse sur l'auteur du dieu tutélaire du temple, il prend la route et s'éloigne au maximum de l'incendie. Assoiffé et affamé, il demande à un groupe de villageois de partager leur vin. La situation dégénère mais Lin Chong n'a évidemment aucun mal à rosser les croquants. Il finit par s'écrouler ivre mort dans un fossé enneigé où le retrouvent les paysans qui le font prisonnier.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Dim 6 Mar - 14:58

Chapitre XI :


Personnages récurrents, héros d'un ou de plusieurs précédents chapitres :

Lin Chong - Le Grand Officier Chai Jin, dit le Petit-ouragan - Le Gouverneur du bagne de Cang Zhu - Le Grand Préfet de Cang Zhu(Cf. Chapitre IX)

Les deux mérins :

Officiers de police veillant à la barrière installée à la sortie de Cang Zhu pour prévenir toute fuite éventuelle de Lin Chong - dont on n'a pas retrouvé le corps sur les lieux de l'incendie, et pour cause.

Le Gérant de l'Auberge :

Homme de paille qui tient une auberge près des Monts-Liang pour le compte du véritable propriétaire, Zhu Gui, l'un des bras drotis du chef des brigands des Monts-Liang.

Zhu Gui :

Surnommé le "Caïman-sur-le-sec." L'un des bras droits de Wang Lun, chef des brigands locaux. Véritable propriétaire de l'auberge à laquelle s'est arrêté Lin Chong, il est chargé de repérer les voyageurs suffisamment riches pour retenir l'attention des voleurs. On notera que, dans les explications qu'il donne de son activité à Lin Chong, se place un passage sur l'anthropophagie, pratique alors courante dans les provinces reculées de l'Empire du Milieu, que les autorités communistes supprimèrent longtemps dans l'édition courant. Depuis 1975, le passage a été rétabli.

Wang Lun, Dun Qian et Song Wan :

Le triumvirat qui règne sur la bande des brigandes des Monts-Liang.

Wang Lun,
surnommé le "Clerc-à-la-robe-blanche" et qu'il ne faut pas confondre avec son homonyme, chef de la société secrète du Lotus Blanc, à la fin du XVIIIème siècle, semble avoir bel et bien existé. En tous cas, il est cité dans l'"Histoire des Song." Il aurait pris les armes dans la région du Shan-dong et s'en serait allé par la suite piller la contrée au sud de la Huai. Son surnom lui vient du fait qu'il a effectivement passé les examens littéraires pour devenir mandarin. Même s'il y a échoué, il n'en reste pas moins un lettré.

Dun Qian porte le surnom de "Touche-le-Ciel", ce qui revient à indiquer dans le contexte qu'il est de très haute taille.

Song Wan,
quant à lui, est surnommé le "Vajra-dans-les-nuages." Il y a une allusion aux Vajrâni, ces "rois célestes" qui gardent l'entrée des temples et sont connus pour leur puissance musculaire.

Personnages divers dans la région des Monts-Liang :

Estafiers à la solde des brigands - Un voyageur fuyard - Le Voyageur qui Fait Face.


Résumé :


Les paysans qui ont fait Lin Chong prisonnier le ramènent en fait chez le Grand Officier Chai Jin. Celui-ci le fait immédiatement libérer de ses liens et lui offre un asile temporaire. Pendant ce temps, de Cang Zhu, partent de nouveaux avis de recherche qui le chargent du nouveau crime d'incendie volontaire des greniers à blé de l'Armée. En outre, comme on n'a pas retrouvé son corps dans les décombres incendiés, les autorités le suspectent d'être encore en vie et font dresser des barrières aux sorties de la ville pour l'empêcher de s'échapper. Cependant, grâce à la ruse de Chai Jin, Lin Chong parvient tout de même à quitter la ville.

Il a dans ses poches une lettre de recommandation pour les brigands des Monts-Liang, "relations" personnelles du Grand Officier Chai Jin. Arrêté pour la nuit dans une auberge proche des fameuses montagnes, Lin ne tarde pas à comprendre que le véritable propriétaire des lieux, Zhu Gui, n'est autre que l'un des bras droits du trio qui règne sur la bande de voleurs : Wang Lun, Dun Qian et Song Wan. Zhu le mène bientôt au repaire des bandits.

Mais là, Wang Lun, redoutant que Lin Chong ne finisse tôt ou tard par l'évincer en raison de ses grandes compétences militaires, s'oppose subtilement à son intégration dans la bande. Sous la pression de ses deux collègues, Dun et Song, et aussi en raison de l'intervention de Zhu, lesquels comprennent mal son hostilité, il finit cependant par promettre d'accueillir Lin sous réserve que celui-ci lui apporte, sous trois jours, la tête d'un voyageur choisi au hasard. Lin Chong fait contre mauvaise fortune bon coeur et accepte. Les deux premiers jours, sa quête patiente n'est guère couronnée de succès. Et puis, le troisième jour, il fait détaler un premier voyageur, lequel abandonne son ballot derrière lui. Et surtout, un second voyageur de bel prestance se présente presque aussitôt et le somme de lui restituer son dû. Lin s'y refusant, le duel commence.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 64470
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   Dim 6 Mar - 15:33

Chapitre XII :


Personnages récurrents, héros d'un ou de plusieurs précédents chapitres :

Lin Chong - Zhu Gui - Wang Lun - Dun Qian - Song Wan - Estafiers - Le Grand Maréchal Gao - (Cf. Chapitres II, VII, IX, X & XI)

Yang Zhi :

Surnommé le "Fauve-A-Face-Bleue" en raison non seulement de son grand courage et de sa non moins grande habileté aux armes mais aussi à cause de la grande envie de couleur bleue qu'il porte au visage, Yang Zhi n'est autre que le Voyageur qui, au chapitre précédent, provoquait Lin Chong en duel.

Une connotation historique s'attache à ce personnage qui, dès le départ, s'affirme avec fierté "petit-fils du duc Yang Ye, c'est-à-dire de Yang Ling-gong, cité lui aussi dans "L'Histoire des Song." Yang Ye était le fils adoptif de Liu Gao, du He-Dong. Il fit allégeance aux Song au tout début de la dynastie et périt lors des guerres contre les Kitan.

Ancien Commissaire de la Garde du Palais, Yang Zhi s'était vu confier dans sa jeunesse la charge de ramener fleurs et animaux rares à la capitale en prévision de l'élaboration de la Montagne-des-Dix-Mille-Ans. Mais il échoua et dut s'enfuir, pour échapper à la vindicte impériale. Désormais amnistié, il est en route vers la Capitale orientale afin de tenter d'y retrouver un poste. Pour lui aussi, la rencontre avec le Grand Maréchal Gao va s'avérer redoutable ...

Niu-le-Cadet :

Surnommé le "Tigre-Pelé", Niu-le-Cadet est un trublion professionnel qui passe son temps à provoquer bavards et rixes. Les autorités elles-mêmes ne savent plus quoi en faire. En Yang Zhi, il va trouver son maître.

Le Chancelier Liang :

Responsable de la garnison de la Capitale du Nord, où se retrouve déporté Yang Zhi, ce haut fonctionnaire se rappelle la bravoure et la dextérité du nouvel arrivant et lui accorde sa protection immédiate.

Li Cheng & Wen Da :

Intendants généraux au service du Chancelier.

Zhou Jin :

Enseigne
auquel le Chancelier oppose Yang en combat singulier.

Personnages divers à la Capitale orientale :

Magistrat - Le Sénéchal - Gardiens - Deux gendarmes chargés d'escorter Yang Zhi à la Capitale du Nord.

Personnages divers à la Capitale du Nord :

Gradés et soldats.

Résumé :


Devant la vaillance du Voyageur inconnu, Wang Lun en personne fait interrompre le combat avec Lin Chong. Le Voyageur se présente comme Yang Zhi, ancien Commissaire de la Garde du Palais, qui a eu bien des malheurs mais qui, n'ayant plus à redouter le courroux impérial, regagne la Capitale orientale afin d'y reprendre du service. S'étant restauré au repaire des brigands, Yang refuse la proposition d'intégrer la bande que lui fait Wang Lun et reprend sa route tandis que Lin Chong est définitivement admis parmi les brigands des Monts-Liang.

Mais lorsque Yang se rend à l'audience du Grand Maréchal Gao, ce qu'avait prévu Wang Lun se produit : l'ancien Gao-le-Bel refuse de réintégrer Yang, qu'il rejette ainsi à la rue. Afin de se procurer un peu d'argent, le malheureux décide, bien à regret, de vendre le sabre qui lui vient de ses aïeux. Mais alors qu'il le fait miroiter à la convoitise des badauds, voilà que survient Niu-le-Cadet, devant qui tout le monde semble trembler et qui, pour l'heure, est complètement ivre. D'insulte en injure, le ton monte entre les deux hommes et comme Niu cherche à voler la lame, Yang est bien forcé de le tuer. Il va ensuite se dénoncer à la justice.

La procédure suit son cours et Yang est condamné à la déportation à la Capitale du Nord. Là, il retrouve le Chancelier Liang, qui l'a connu jadis et n'ignore rien de sa valeur. Désireux de le faire monter en grade sans lui faire encourir la jalousie des autres militaires, le Chancelier met au point un certain nombre de joutes dont le vainqueur obtiendra une promotion. Le premier combat oppose Yang Zhi à l'Enseigne Zhou Jin. Le Chancelier promet à Yang le grade de l'Enseigne, sous réserve, bien entendu, qu'il remporte la victoire.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an   

Revenir en haut Aller en bas

Au Bord de l'Eau - Shi Nai-an

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: Petit Répertoire des Personnages Dans Les Oeuvres Lues -