Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Les manga profonds et / ou de qualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 52
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Les manga profonds et / ou de qualité   Sam 8 Jan - 20:42

Il y en a beaucoup, et j'aime en parler, les faire découvrir.

Tel celui-ci :
Un jeune homme de Tokyo, un étudiant qui sèche l'Université, confronté au vide total de ses ambitions et du sens à donner à sa vie, s'abandonne à l'enfermement et à la déréliction. Jusqu'au jour où il observe par sa fenêtre les étranges manèges d'un groupe de lycéennes de Terminale, visiblement sous la coupe et les directives autoritaires de l'une d'elles, à qui elles apportent de belles sommes d'argent.
L'étudiant découvre que cette charismatique Hikaru a organisé un réseau de prostitution qu'elle gère en vraie pro, avec mobile et mails, et en dominatrice des filles qui l'idolâtrent. Se faisant passer alors pour un journaliste enquêtant sur les moeurs modernes, il tente de vaincre la méfiance de la très rusée Hikaru. Ce n'est pas aisé, mais il est méthodique et intelligent.
Syndrome 1866 est le titre. Pourquoi 1866 me direz-vous ? parce que, ô ignares qui devriez le savoir par coeur, c'est la date de parution en Russie de Crime et Châtiment de Dostoïevski, et que nous assistons dans ce manga à une (excellente) transposition ultra-moderne et tokyoïte du roman.
Les questionnements éthiques du héros sont particulièrement bien rendus, ses volte-faces, ses émotions renaissant du néant où il était, devant une pauvre épave morale adolescente exploitée sordidement et subjuguée par la cynique Hikaru. Et celle-ci théorise fort bien son attitude sur le mode du marquis de Sade. Eh bien, n'est-ce pas une trouvaille, de changer la vieille usurière en jeune et impitoyable immoraliste ? d'autant que le dessin la rend convaincante.
C'est en cours de parution en français (5 volumes parus) chez Delcourt, qui choisit plutôt bien ses manga !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les manga profonds et / ou de qualité   Mar 11 Jan - 12:46

Kako n'a pas dû passer par là, c'est bizarre qu'il n'ait pas réagi. Tu vas le convertir au manga !
Revenir en haut Aller en bas
Fabien
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 565
Age : 29
Localisation : Nancy
Emploi : Etudiant
Loisirs : -
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Les manga profonds et / ou de qualité   Mar 11 Jan - 18:30

J'ai fait mes petites recherches à propos de l'ouvrage. C'est vrai que ça à l'air sympa. Après ce qui m'a toujours un peu rebuté dans les mangas c'est le fait de devoir en acheter 5 ou 6. Pas tellement pour le prix que ça coute (après tout c'est une passion) mais plutôt parce que j'aime lire le tout en une seule fois. Bref.

Ca a tout de même l'air d'en valoir la peine.


_________________
Place Notre-Dame, Blog et Poil à Gratter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placenotredame.tumblr.com/
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 52
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Les manga profonds et / ou de qualité   Mer 12 Jan - 21:51

C'est vrai Fabien, c'est un petit problème, en particulier quand on apprend par échos divers qu'un manga très banal ou peu encore maîtrisé en ses premiers tomes devient "génial", "prodigieux" à partir du volume 9... va t-on acheter tout ça pour pouvoir prendre le train en marche ?? mais c'est rare. Bien plutôt, moi qui en lit beaucoup, on constate un "goulot d'étranglement" vers ce fameux volume 9 : l'auteur ayant souvent épuisé toute son inspiration "doit" pourtant continuer car son éditeur le réclame, vu le succès (et la rémunération qu'en tire cet auteur), or il ne le peut, digresse, change de ton, gagne du temps, patine, etc. ce qui mène à rater la fin, laquelle intervient brutalement quand tout le monde en a marre, lecteur, éditeur, auteur. La nouvelle tendance au Japon est toutefois au manga "court", de 3 à 5 volumes, et c'est tant mieux.

Ce n'est pas le cas pourtant de Dossier A (que j'aurais pu placer dans les manga sur l'Histoire) ; déjà 7 volumes parus.
Il faut franchir l'obstacle du dessin, qui est d'un assez faible niveau, mais on est récompensé par un récit fascinant, centré sur les aventures d'un trentenaire archéologue, Iriya, qui devient le protecteur d'une jeune fille nippo-hongroise dont le père a été assassiné par une mystérieuse organisation, dans une quête du lieu exact de l'Atlantide. Cela rappelle parfois Indiana Jones, et plus encore Da Vinci Code, mais certains personnages sont très réussis et fort originaux, beaucoup plus que dans le roman de Dan Brown. Toutes les théories sur l'Atlantide sont envisagées tour à tour, et suscitent des voyages, à Santorin, en Dalmatie, à Venise, en Sardaigne, sur les traces de Schliemann, de Marco Polo, etc. L'archéologue Iriya, parfois assez maladroit, parfois habile, montre une noblesse de caractère tout à fait remarquable et bien peu accessible aux héros de BD occidentaux, sortes de blocs erratiques d'individualisme (ou militants au brassard qui dépasse de la poche).
Je n'ai remarqué que fort peu d'erreurs, très mineures (et peut-être dues à une mauvaise adaptation en français) sur le plan historique, et pourtant Dieu sait si l'on manie l'Histoire dans Dossier A (publié chez Akata).
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 52
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Les manga profonds et / ou de qualité   Dim 3 Avr - 18:06

Un manga de bonne qualité, c'est Jin, de Motoka Murakami, publié en français par Tonkam. Parenthèse : comme je connais le fondateur de Tonkam, pour qui j'ai écrit quelques "piges", je sais aussi l'origine du nom : c'est une petite bourgade de Thaïlande où il a rencontré sa compagne, originaire de ce pays.
Donc Jin est l'histoire d'un médecin, chirurgien du cerveau dans le principal hôpital de Tokyo, qui est un jour appelé pour opérer d'urgence un patient porteur d'une tumeur cérébrale, un inconnu trouvé dans un parc public. Jin ouvre la boîte crânienne... et découvre une tumeur en forme de foetus humain. Il la prélève avec soin dans un bocal, mais un peu plus tard le patient réveillé veut la récupérer, et dans la lutte avec Jin, le bocal et ce dernier tombent dans le vide. Jin se retrouve dans un petit bois, où des hommes armés de sabres en attaquent un autre. Avec sa lampe à diodes, il éblouit les agresseurs, prenant le parti du plus menacé, déjà blessé. Il les fait fuir. Peu à peu, il va comprendre qu'il a été projeté dans le passé, et se trouve à "Edo" en l'an 1862, sans espoir de retour.
Médecin, et malgré son questionnement sur le droit ou non de changer l'Histoire, il va tenter de mettre ses connaissances au service des malades et blessés, bien qu 'il ne dispose avec lui que d'une trousse d'urgence.
Le mérite du manga est sa riche documentation sur la fin de l'ère Edo, à la veille de l'arrivée des "bateaux noirs" du commodore Perry. On opère une réelle "plongée dans le temps", renforcée par les dessins dont beaucoup de cases reproduisent nombre d'estampes célèbres bien connues des amateurs d'art (moi par exemple), c'est tout à fait jouissif ! les personnages sont attachants, et dans le volume 3 on apprend tout sur le monde complexe des oiran de Yoshiwara.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fabien
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Vierge Dragon
Nombre de messages : 565
Age : 29
Localisation : Nancy
Emploi : Etudiant
Loisirs : -
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: Les manga profonds et / ou de qualité   Mer 13 Avr - 21:13

Itsumo-yo a écrit:
C'est vrai Fabien, c'est un petit problème, en particulier quand on apprend par échos divers qu'un manga très banal ou peu encore maîtrisé en ses premiers tomes devient "génial", "prodigieux" à partir du volume 9... va t-on acheter tout ça pour pouvoir prendre le train en marche ?? mais c'est rare. Bien plutôt, moi qui en lit beaucoup, on constate un "goulot d'étranglement" vers ce fameux volume 9 : l'auteur ayant souvent épuisé toute son inspiration "doit" pourtant continuer car son éditeur le réclame, vu le succès (et la rémunération qu'en tire cet auteur), or il ne le peut, digresse, change de ton, gagne du temps, patine, etc. ce qui mène à rater la fin, laquelle intervient brutalement quand tout le monde en a marre, lecteur, éditeur, auteur. La nouvelle tendance au Japon est toutefois au manga "court", de 3 à 5 volumes, et c'est tant mieux.

Ce n'est pas le cas pourtant de Dossier A (que j'aurais pu placer dans les manga sur l'Histoire) ; déjà 7 volumes parus.
Il faut franchir l'obstacle du dessin, qui est d'un assez faible niveau, mais on est récompensé par un récit fascinant, centré sur les aventures d'un trentenaire archéologue, Iriya, qui devient le protecteur d'une jeune fille nippo-hongroise dont le père a été assassiné par une mystérieuse organisation, dans une quête du lieu exact de l'Atlantide. Cela rappelle parfois Indiana Jones, et plus encore Da Vinci Code, mais certains personnages sont très réussis et fort originaux, beaucoup plus que dans le roman de Dan Brown. Toutes les théories sur l'Atlantide sont envisagées tour à tour, et suscitent des voyages, à Santorin, en Dalmatie, à Venise, en Sardaigne, sur les traces de Schliemann, de Marco Polo, etc. L'archéologue Iriya, parfois assez maladroit, parfois habile, montre une noblesse de caractère tout à fait remarquable et bien peu accessible aux héros de BD occidentaux, sortes de blocs erratiques d'individualisme (ou militants au brassard qui dépasse de la poche).
Je n'ai remarqué que fort peu d'erreurs, très mineures (et peut-être dues à une mauvaise adaptation en français) sur le plan historique, et pourtant Dieu sait si l'on manie l'Histoire dans Dossier A (publié chez Akata).

Sur quel critère peut-on dire que le dessin n'est pas d'un grand niveau ? Je n'y connais rien moi :-D
_________________
Place Notre-Dame, Blog et Poil à Gratter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://placenotredame.tumblr.com/
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 52
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Les manga profonds et / ou de qualité   Jeu 14 Avr - 11:10

Eh bien, dans "Dossier A" (A comme Atlantide), on constate aisément que les personnages ont une certaine raideur, "bougent" mal, et que l'anatomie n'est certes pas le point fort du dessinateur. Cela se voit surtout pour la jeune fille qui, malgré un charmant visage, se trimballe un corps de quinquagénaire. Le dessin est globalement "mou", comme on dit en art, mais il te suffit, Fabien, de jeter un coup d'oeil aux volumes, il y a sans doute une FNAC avec rayon manga à Nancy. Jolie ville, mais que j'ai à peine traversé une journée.
En tout cas "Dossier A" est d'un niveau très supérieur à Da Vinci Code dans la psychologie des personnages, y compris secondaires. Ce qui n'est pas difficile. Et en plus il y a la qualité "éthique" remarquable, ici comme dans un bon nombre de manga.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les manga profonds et / ou de qualité   

Revenir en haut Aller en bas

Les manga profonds et / ou de qualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: Connaissez-Vous Le Manga ? :: Manga, Manga, Manga -