Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Karel Čapek (Tchéquie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60569
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Karel Čapek (Tchéquie)   Lun 10 Jan - 10:46

9 janvier 1890, Malé Svatoňovice (Empire austro-hongrois - Actuelle République tchèque) : naissance de Karel Čapek, nouvelliste & romancier.

Cet auteur capital de la littérature tchèque du XXème siècle fit ses études secondaires à Hradec Králové, en Bohème. Mais son appartenance à un cercle d'étudiants notoirement opposés au rattachement à l'Autriche-Hongrie le força à partir pour Brno. Puis il alla à Berlin pour y étudier la philosophie. Sa thèse de doctorat, qu'il soutint en 1915, portait sur "Les méthodes esthétiques objectives en référence aux Arts appliqués."

Bien que ses problèmes de dos, qui le handicapèrent toute sa vie, l'eussent fait réformer, il devait s'inspirer, dans son oeuvre, de l'immense tragédie de la Première guerre mondiale. De 1917 jusqu'en 1921, il exerça le métier de journaliste pour des journaux comme "Národní listy", "Nebojsa" et "Lidové noviny." En 1920, il fait la connaissance de l'actrice Olga Scheinpflugova, qu'il épousera quinze ans plus tard.

Avec l'annexion des Sudètes par les Nazis, en 1938 et dans une indifférence à la Ponce-Pilate quasi générale de la part de l'Europe, le démocrate nationaliste qu'est Karel Čapek est gravement affecté. Il attrape une pneumonie et en meurt, le 25 décembre de la même année, à Prague. Sa mort précoce lui permet au moins d'échapper à l'arrestation par la Gestapo : sur la liste noire des agents d'Hitler, Karel Čapek venait en troisième place. Son frère, Josef Čapek, n'eut pas, nous l'avons vu, le même bonheur.

On notera que, Karel Čapek ayant publié, dès 1924, un article intitulé "Pourquoi je ne suis pas communiste", ses livres furent mis à l'index durant les années d'après-guerre, la Tchécoslovaquie étant alors sous tutelle soviétique.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/


Dernière édition par Masques de Venise le Jeu 7 Avr - 17:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60569
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Karel Čapek (Tchéquie)   Lun 10 Jan - 11:27

Karel Čapek a écrit, avec intelligence et humour, sur une grande variété de thèmes. Ses textes sont connus pour la précision et l'intérêt de leurs descriptions de la réalité et aussi pour le travail tout à fait remarquable accompli sur la langue tchèque - cette dernière qualité restant difficilement décelable pour ceux qui ne peuvent lire la version originale.

Mais Karel Čapek est peut-être encore mieux connu en sa qualité d'auteur de S. F., à une époque où celle-ci n'était pas encore reconnue comme un genre spécifique. Il peut d'ailleurs être considéré comme l'un des fondateurs de la S. F. européenne classique, qui s'attache plus à l'évolution sociale et humaine dans un futur possible (ou alternatif) qu'aux voyages dans l'espace. En fait, il est un peu, pour la littérature tchèque et mondiale, ce que Aldous Huxley et George Orwell furent pour la littérature britannique, puis universelle.

Beaucoup de ses textes parlent d'éthique et des divers aspects des inventions et des processus révolutionnaires : production de masse, armes atomiques, intelligence artificielle telles que celle des robots - c'est au frère de Karel Čapek, Josef, qu'on doit ce mot, repris par l'écrivain dans sa pièce "R. U. M." - ou des salamandres (Cf. "La Guerre des Salamandres", qui tourne en dérision le système nazie et provoqua les foudres d'Hitler).

Par le biais de la S. F., l'écrivain dit sa peur des désastres sociaux, de la dictature, de la violence et du pouvoir illimité de certaines classes socio-professionnelles. Mais cela ne l'empêche de préserver l'espoir pour le genre humain. Parmi ses héritiers littéraires, on citera
Bradbury, Salman Rushdie, Brian Aldiss et Dan Simmons.

Karel Čapek a également écrit des romans policiers, des romans tout court, des contes de fées, quelques pièces de théâtre et même un livre sur le jardinage. Certains de ses textes les plus importants tentent de résoudre les problèmes d'épistémologie, de répondre à cette question primordiale : "Qu'est-ce que la Connaisance ?" (Cf. "Les Contes des Deux Poches" par exemple).

Au début des années trente, Karel Čapek concentra son écriture sur la menace que faisaient planer sur l'Europe les dictatures fasciste et nazie.

On notera que les années les plus productives de l'écrivain coïncident avec l'existence de la première République tchèque, de 1918 à 1938.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 60569
Age : 57
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Karel Čapek (Tchéquie)   Lun 10 Jan - 11:48


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."

Albert Samain

Celui qui n'a pas fait tout ce qu'il pouvait faire n'a rien fait.
Charles Pathé


La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.
Jean Hougron



https://www.notabeneculturelitteraire.com/
http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karel Čapek (Tchéquie)   

Revenir en haut Aller en bas

Karel Čapek (Tchéquie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature d'Europe Orientale (sauf Russie) -