Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Andrée Brunin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65050
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Andrée Brunin   Lun 14 Fév - 15:14

13 février 1937, La Madeleine - Actuel département du Nord (République française / France actuelle) : naissance d'Andrée Brunin, poète & romancière.

Après le décès de son père, cheminot mort pour la France durant la Seconde guerre mondiale, elle se retrouve orpheline. Le 5 mars 1948, elle devient officiellement pupille de la nation. Elle grandit à Hellemmes mais l'été toutefois, elle part en vacances au Pas-de-l'Echelle, en Haute-Savoie, en qualité de monitrice de colonies de vacances de la SNCF.

En 1951, elle obtient son Certificat d'Etudes, puis suit une formation de sténodactylographe à l'Ecole Pratte de Lille. Son diplôme en poche, elle prend un poste aux Etablissements Brunel-Frères, emploi qu'elle abandonne en 1962 pour se marier et se consacrer à l'écriture. Le couple finira par s'installer à Bavinchove où Andrée Brunin décède le 1er avril 1993, des suites d'une leucémie.

Poète du quotidien, Brunin note aussi bien les petits bonheurs que les angoisses. Côté style, elle marque une prédilection pour les vers impairs et l'alternance de combinaisons raffinées avec des structures plus populaires. Ses textes recèlent ainsi une grande fraîcheur et une musicalité profonde mais semblent également toujours improvisés, conclusion qui ne résiste pas à une étude un peu attentive.

Parmi ses recueils de poèmes, on citera : "Fille du Vent" et "Recueil de chansons de colonies" auxquels il convient d'ajouter "La Pensée" et "Histoire du Petit Bonnet", des contes pour enfants ainsi que "La Pluie verse des larmes d'argent", roman épistolaire. Notons que nombre de ses poèmes ont été mis en musique.

_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges


Dernière édition par Masques de Venise le Mar 13 Fév - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65050
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Andrée Brunin   Lun 14 Fév - 15:16


_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/

Andrée Brunin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: AUTOUR DES LIVRES & DE LA LITTERATURE :: L'Anniversaire du Jour -