Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilPortailCalendrierÉvènementsGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

 

Tokyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeJeu 17 Mar - 8:18

Tokyo, trente cinq millions d'habitants, la plus grande ville du monde...
J'imagine Tokyo devenue un "désert urbain", vidée d'une grande partie de ses habitants ; des rues et des avenues silencieuses, sans automobiles... Quelques passants de ci de là, portant un masque sur leur visage ; de très nombreuses boutiques fermées, des ateliers, des usines, des commerces et des bureaux inanimés... Et à la nuit tombée, plus d'enseignes lumineuses aux vives couleurs... Tout cela oui, comme dans un film catastrophe ! À cette différence près que le "film" en ces jours du mois de mars 2011, est une succession impressionnante d'images vraies diffusées par les télévisions du monde entier...
Tokyo, avec ses immenses enseignes lumineuses de toutes les couleurs, aussi Asiatique qu' "occidentalisée" dans sa civilisation d'ingénieurs, de scientifiques, de chercheurs, de créateurs d'entreprises, de collections de mode, d'art et de culture ; avec ses femmes si belles, son élégance, sa discrétion et son intelligence jusqu'en ses êtres les plus ordinaires et les moins "riches"...
Tokyo et le Japon tout entier, le pays du soleil levant avec sa littérature, ses romanciers, ses écrivains et ses poètes, ses artistes et ses cinéastes, ses peintures, sa soie aux couleurs si douces, ses cérémonies du thé à l'heure de la pause... Et tous ses créateurs avec leurs imaginaires d'une si grande et si poignante sensibilité, des imaginaires comme suspendus sur les fils argentés et lumineux d'une immense toile tissée par une jolie petite araignée...
Tokyo... L'exode de toute une population vers le Sud, vers Osaka et l'extrémité de cette terre, de ce pays blessé dont le ciel désormais charrie une poussière mortelle...
J'imagine des millions de gens, de familles avec enfants, peut-être sur les routes pour certains d'entre eux, mais plutôt en longues files d'attente pour une place dans un train ou dans un bus ou dans un avion... Un exode qui dans l'Histoire des hommes de cette Terre, sera encore plus "terriblement légendaire" que l'exode de dix millions de Français sur les routes de France en juin 1940.
Et de cet exode, pourra-t-on en revenir ? Sans doute pas de sitôt...
Si cela avait été New-York ou Los Angelès, ou Mexico ou Johannesbourg, ou peut-être même Paris... J'imagine, bravant la pluie pourrie et les brumes corrosives, des hordes de miséreux mais surtout de toutes sortes de malandrins et d'aventuriers en quête de "trouvailles" et de récupérations, venant squatter les appartements, dévaler en bandes errantes dans la ville abandonnée, se livrer à une orgie prédatrice de tout ce qui peut assouvir une faim travaillée par les envies les plus féroces...
Tokyo... Avec sa civilisation certes "occidentalisée" mais si Asiatique cependant, avec sa culture et son élégance, son intelligence et son "âme", l'âme même de chacun de ses habitants... Si, comme toutes les grandes villes du monde elle a aussi ses malandrins, ses trafics illicites, ses mafias, sa fièvre d'argent... Tokyo, je ne la vois pas envahie pour autant, de toutes ces hordes venant la squatter et s'y vautrer dedans comme sur une femme à demi morte sur laquelle on se jette, bravant la pluie pourrie et les brumes corrosives...
Tokyo, je pleure de te voir vidée de tes habitants, blessée dans ta civilisation, toute noire la nuit et peuplée de visages masqués dont je sens sur moi des yeux qui me touchent...

... J'étais au festival international de géographie à Saint Dié dans les Vosges du 2 au 5 octobre 2008, où le pays invité cette année là, fut le Japon. J'ai donc assisté à différentes expositions, vu des films et des documentaires et des court-métrages sur la vie au quotidien, des gens, sur la vie économique et culturelle de ce pays...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeJeu 17 Mar - 14:38

yugcib a écrit:
Tokyo... L'exode de toute une population vers le Sud, vers Osaka et l'extrémité de cette terre, de ce pays blessé dont le ciel désormais charrie une poussière mortelle...
Les Japonais ont connu déjà par deux fois ces poussières mortelles… Deux soleils qui ont explosé au-dessus de deux de leurs villes et par la suite, à peine quelques années plus tard, nos voitures, nos téléviseurs, nos ordinateurs, nos cafetières, les jouets de nos enfants furent fabriqués* au Japon… J'ai confiance en leur capacité à revenir de l'enfer.

* Bien qu'ils le soient maintenant surtout en Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeVen 18 Mar - 21:28

... Une sorte de confiance, encore imprécise ou diffuse, et parfois malmenée par d'abjectes réalités, m'incline à penser que l'humanité tout entière, finira par revenir de l'enfer dans lequel elle s'est jetée en croyant atteindre le paradis...

L'humanité cependant, n'atteindra jamais le paradis... Elle fera peut-être mieux encore, mais cela ne ressemblera pas au paradis. Et Dieu, les religions, la philosophie, la technologie, la politique... N'y seront guère pour grand'chose. Il y a ce qu'il faut, en l'Homme, pour que s'accomplisse son histoire au beau milieu des étoiles.
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Itsumo-yo

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeMar 29 Mar - 22:47

Je viens seulement de découvrir ton "coin", Yugcib, et j'aime beaucoup ton texte sur "Tokyo".
Bien sûr j'y suis allé, 3 fois. Je vais au Japon tous les deux ans, mais je suis plutôt là-bas du pays de ma femme (décédée à 39 ans), c'est à dire le Sud d'Osaka, là où il y a les gigantesques tombeaux "en trou de serrure" dont des jeunes gens font lentement le tour dans des allées ombragées, à vélo, une jeune fille debout sur l'essieu arrière, les mains posées sur les épaules du désinvolte pédaleur.

A mon premier voyage, j'avais un étonnement tous les jours, pendant un mois et demi ! 45 étonnements...

Maintenant, ce qui m'étonne, c'est plutôt le système mental des Français...

Comme Giles, je pense et je sais que les Japonais reviendront de l'enfer, et mieux armés. Ils connaissent Nietzsche : "tout ce qui ne te détruit pas te rend plus fort".
Je partage tout à fait ton sentiment sur l'avenir de l'humanité, Yugcib : le paradis, jamais, et pourtant peut-être mieux encore. D'ailleurs moi je ne veux pas d'un paradis. Un monde où il n'y aurait pas de souffrance ne connaîtrait aucune joie. On ne peut savoir rire quand on ne sait pas pleurer.
C'est pourquoi je ne vis pas si mal que cela, allant ça et là avec un sabre passé au travers du corps.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeJeu 31 Mar - 9:56

... Un jour j'ai imaginé cette "terrible histoire" (qu'en fait je n'ai pas écrite et qui est demeurée "seulement dans ma tête") :

... Un jeune garçon très polisson mais surtout "assez cruel dans son genre" incendie une fourmilière avec la flamme de son briquet après avoir aspergé toute la fourmilière à coups de bombe d'un aérosol inflammable...
En un instant la fourmilière prend feu, et des millions de fourmis meurent... Mais quelques unes survivent et reconstruisent non loin de là une autre fourmilière... Cette fois, plus éloignée du bord du chemin où était passé le jeune garçon. Et la nouvelle fourmilière érigée derrière des buissons épineux dans un espace dégagé proche de trois ou quatre grands arbres, ne se voyait pas, du chemin...

A dire vrai, chaque fois que je passe tout à côté d'une fourmilière - et surtout si elle est immense - je suis très ému et très grave, de pensée, à ce moment là ... Je vois ces petits êtres vivants et je me dis " quoiqu'il arrive, quoiqu'il survienne, fût-ce le pire, ils auront toujours cette capacité à assurer leur survie, même dans l'environnement le plus défavorable qui soit. Et en fonction de ce qui leur arrive, ils s'adaptent et, en quelque sorte, "se prémunissent" en prévision d'un danger qui les guette...
En l'occurrence, ce qu'il y a d'absolument remarquable dans le cas de cette fourmilière incendiée par un jeune garçon cruel, c'est que les fourmis survivantes, comme d'ailleurs tous les êtres vivants non-humains, n'ont pas comme nous les humains cette notion de "bien ou de mal", de "vengeance" ou d'appréciation "morale" d'un comportement ou d'une action en particulier... Il y a "ce qui leur arrive" et de là, ils réagissent avec une sorte d' "intelligence" qui est la leur (et qui n'a rien à voir avec "notre" intelligence d'êtres humains)...
Personnellement je trouve ça "très beau et très émouvant et d'une réalité qui te prend aux tripes"...

Pour terminer, je dirais qu'en général, j'aime énormément les insectes, en particulier les coléoptères... Et jamais je ne déchire volontairement une toile d'araignée : je baisse la tête dans l'étroit passage, au dessous de la toile...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeJeu 31 Mar - 10:07

yugcib a écrit:
Il y a "ce qui leur arrive" et de là, ils réagissent avec une sorte d' "intelligence" qui est la leur (et qui n'a rien à voir avec "notre" intelligence d'êtres humains)...
Je pense que les humains possèdent, en plus de l'intelligence humaine, l'intelligence dont tu parles ; quelque chose qui ressemble à « Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer » comme disait Guillaume d'Orange. Un genre de « mode automatique » de l'intelligence, si tu veux, qui nous sert en cas de catastrophe ou de désespoir.

Tu n'as jamais imaginé une moralité (ou une sorte de « justice poétique » comme on dit) à ton conte, par exemple que les fourmis se seraient établies dans la maison du garçon cruel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeJeu 31 Mar - 21:42

... En matière de "justice poétique" ou de "moralité" (selon ces "bons vieux concepts" si purement humains qui nous sont si chers et que pourtant nous trahissons si souvent)... Non, je n'irai pas jusque là... Jusqu'à imaginer que les fourmis survivantes reconstruiraient leur fourmilière dans le jardin du garçon cruel...
Trop de poésie "lyrique" et donc "trop belle", nuit à la poésie en fait !
Trop de "belle et émouvante morale" nuit à ce que je me risquerais à appeller "la vérité des choses"...
L'idée du "Paradis" selon les religions... "tue le paradis" ! En fait je crois qu'il y a bien mieux, bien mieux encore que le "paradis" (et ça ressemble pas tout à fait à la fourmilière reconstruite dans le jardin du garçon cruel devenu "un ange"... par évolution).

... Il y a, je crois un "thème Kafkaien" (de Frantz Kafka) auquel je semble peu à peu me rallier - sans toutefois ériger ce thème ou cette idée en religion - c'est l'idée que "tout un jour sera retrouvé et qu'une sorte de "vérité" (en fait une réalité) originelle, intemporelle et quasi éternelle nous deviendra accessible parce qu'elle nous sera comme "rendue"... Ayant été perdue dès notre naissance...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Eustrabirbéonne

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 48
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeJeu 31 Mar - 22:02

Kurosawa avait imaginé en 1989 une catastrophe nucléaire à Tokyo :


_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeJeu 31 Mar - 22:44

... Effrayant !

En l'occurrence sur les 6 réacteurs de Fukushima, il y a en 4 qui à terme, vont fondre peu à peu et libérer tout ce qu'ils contiennent dans l'air et dans l'eau de l'océan et sur la terre et dans les sols... C'est au moins quatre fois comme à Tchernobyl mais réparti sur dix fois plus de temps...

Le Japon en 2011 ça me fait penser à une très jolie jeune femme d'une élégance et d'une simplicité rares et émouvantes au possible, mais qui vient d'être atrocement défigurée... Mais cette jeune femme, on continue de l'aimer et de la serrer très fort dans ses bras...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeJeu 31 Mar - 23:03

... Si Voltaire, le "grand Voltaire"... A été si marqué - au plus profond de lui - même par le tremblement de terre de Lisbonne en 1755, et s'il a parlé comme il en a parlé, de cet événement dans sa grande oeuvre demeurée comme immortelle... Alors, le petit Yugcib de vingt mille lieues d'écriture sur le Net au début du 21 ème siècle... A été lui aussi, "marqué à vie" par la catastrophe nucléaire du Japon...
A défaut de la science et de la technologie et des savoirs que je n'ai point, à défaut d'être sur cette terre blessée un secouriste actif et compétant et doté de moyens de toutes sortes, je mets dans "cette affaire là" toute mon écriture de poète et de penseur que je pose avec une infinie tendresse sur les lèvres de tous ces êtres dans la détresse, comme pour leur irradier ces irradiations peu à peu mortelles, comme pour les transformer, ces irradiations, en "innocentes cicatrices"... Si l'amour peut tout, alors que mon amour soit et fasse !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeVen 1 Avr - 4:44

yugcib a écrit:
Non, je n'irai pas jusque là... Jusqu'à imaginer que les fourmis survivantes reconstruiraient leur fourmilière dans le jardin du garçon cruel...
Je ne voulais pas dire que les fourmis le feraient de manière consciente et par esprit de vengeance, évidemment, mais par hasard, attirées par la provision de sucre dans la réserve, par exemple. Quoi qu'il en soit, je suis content de ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeVen 1 Avr - 7:40

... La présence d'une provision de sucre - et éventuellement d'autres substances comestibles- dans la maison du garçon cruel, peut en effet être une "option" pour les fourmis survivantes qui décident - par une sorte d'instinct qui ressemble à de l'intelligence - de reconstituer une fourmilière à proximité de la maison du garçon cruel...
Mais les fourmis et les êtres vivants non humains, n'ont pas je suppose, la notion du risque encouru pas plus qu'ils n'ont la notion de morale, ou de bien ou de mal fondé d'une situation... Alors, ils "font", ils agissent et réagissent...
J'imagine que le garçon cruel n' aurait pas pris en compte le fait que les fourmis auraient pu ainsi, "lui faire un enfant dans le dos" en se réinstallant si près de sa maison... A tel point qu'il ne soupçonnerait pas même leur existence désormais d'une "discrétion" acquise par instinct (instinct-intelligence), soit une "discrétion" concrétisée par une construction qui n'aurait plus alors l'apparence de la fourmilière d'origine, mais l'apparence d'un tas de sable, de poussière ou de terre...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeVen 1 Avr - 8:03

yugcib a écrit:
[…] n'ont pas je suppose, la notion du risque encouru pas plus qu'ils n'ont la notion de morale, ou de bien ou de mal fondé d'une situation...
Je ne suis pas certain que les primates n'ont pas la notion de risque et une sorte de morale… Je regardais un reportage sur les petits singes qui vivent librement dans un temple au centre d'une ville, aux Indes : ils évaluent très bien le risque à s'approprier des fruits (par exemple) sur tel étalage plutôt que sur tel autre, dont le propriétaire est plus intolérant ; ils évaluent très bien aussi le danger à aller tirer la barbe d'un singe âgé, c'est-à-dire qu'ils savent quand il l'acceptera et quand il les chassera. En ce qui concerne la morale, je ne sais pas ; les primates possèdent peut-être des atomes de notions morales, par exemple quand ils chipent un fruit à un autre, ils s'enfuient plutôt que le manger tranquillement sur place.

Quoi qu'il en soit, les mammifères possèdent quelques notions de courage, par exemple cette célèbre vidéo (lien) sur YouTube qui montre un buffle âgé et expérimenté organiser une défense de son groupe contre une famille de lions. Qu'en penses-tu ?

Bref, tous les animaux sont une manifestation de l'unité de la vie, nous sommes tous composés des mêmes cellules (organisées différemment) et des mêmes gènes ; ce qui nous différencie est la complexité plus que la composition, je dirais. Donc, tout ce que les humains sont et font doit se trouver en plus simple chez les animaux, autant la capacité de construire (l'oiseau tisserand sans parler des fourmis), de modifier les choses, que la protection des petits et qui sait, la réflexion à des degrés divers (je pense à cette photo d'un gorille assis dans la même position que le Penseur de Rodin).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeVen 1 Avr - 8:25

... Effectivement je me souviens avoir vu des singes (des Magots je crois) qui avaient un comportement "quasiment humain".... J'ai vu ces singes tout d'abord, dans leur milieu naturel (en Afrique du Nord, Algérie, gorges de La Chiffa), et bien des années plus tard, dans un parc animalier en Alsace...
Tout y était : l'amour maternel, l'autorité du mâle dominant (mais une autorité naturelle, acceptée et reconnue pour ce qu'elle avait de positif et de production de bien être pour le "clan")... L'humour, la méfiance, la hardiesse, la timidité, la créativité... C'était "édifiant" au possible !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeVen 1 Avr - 8:41

yugcib a écrit:
... Effectivement je me souviens avoir vu des singes (des Magots je crois) qui avaient un comportement "quasiment humain"...
Comme celui-ci, que j'aime bien :

Tokyo Orang
Un orang-outang essaie de transpercer un poisson à l'aide d'une tige de bambou (autres photos ici).
© Paul Eccleston, Kaja Refuge, Borneo

Sans tomber dans l'anthropomorphisme, elle a peut-être vu les humains pêcher de cette manière, mais je préfère penser qu'elle a fait un raisonnement et a mis en pratique ses réflexions ! Le reportage dit qu'elle n'a pas réussi à embrocher un poisson car sa tige de bambou n'était pas épointée, mais elle sait ce qu'elle tente de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Itsumo-yo

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeVen 1 Avr - 10:58

Giles a écrit:


Quoi qu'il en soit, les mammifères possèdent quelques notions de courage, par exemple cette célèbre vidéo (lien) sur YouTube qui montre un buffle âgé et expérimenté organiser une défense de son groupe contre une famille de lions. Qu'en penses-tu ?

Bref, tous les animaux sont une manifestation de l'unité de la vie, nous sommes tous composés des mêmes cellules (organisées différemment) et des mêmes gènes ; ce qui nous différencie est la complexité plus que la composition, je dirais. Donc, tout ce que les humains sont et font doit se trouver en plus simple chez les animaux, autant la capacité de construire (l'oiseau tisserand sans parler des fourmis), de modifier les choses, que la protection des petits et qui sait, la réflexion à des degrés divers (je pense à cette photo d'un gorille assis dans la même position que le Penseur de Rodin).

Tout à fait d'accord, Giles ! et quand je donne des cours de philo, je ne manque jamais de ridiculiser un peu Descartes et sa théorie de "l'animal-machine" privé de toute pensée. Descartes, ancien soldat, ne connaissait que les chevaux de guerre et les chiens de meute, ainsi que quelques perroquets ramenés d'Indonésie en Hollande. Tous les gens qui ont eu des chiens ou chats savent très bien lequel était idiot et lequel était intelligent, quasi-humain. D'ailleurs, admettre une différence de nature et non de degré entre la pensée animale et la pensée humaine implique nécessairement une intervention divine. Aussi incroyable que cela puisse paraître en regard de la génétique et de l'éthologie, les manuels de Philo continuent obstinément à affirmer la véracité absolue de Descartes sur ce point !
La "morale" animale est toutefois très superposable à des programmes instinctifs ; sauf peut-être chez les bonobos (?), nos plus proches cousins.
Celle du courage en tout cas est sûrement, ainsi que le soutenait Nietzsche (je reste très marqué par lui, sans en accepter tout), la plus fondamentale des morales, et les premiers Homo Sapiens j'en suis sûr admiraient un individu seul et faible tenant tête à deux ou trois costauds, même dans le cas où il perdait.
Il y a le panache, l'audace, et il y a son contraire. Les héros existent.

Pour revenir au Japon, on nous rediffuse souvent en ce moment un reportage très beau tourné dans une réserve de singes sur l'île d'Awaji, où l'on voit une gamine de 4 ou 5 ans s'occuper des macaques, les nourrir, "parler" et jouer avec eux.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeVen 1 Avr - 11:40

... Les Néanderthaliens d'il y a trente cinq mille ans, et qui voisinaient (quoiqu'en des territoires différents) avec les Sapiens... Tous répartis (Sapiens et Néanderthaliens) en Afrique, Europe et Asie - et peut-être en Amérique - ) furent à l'époque les deux espèces humaines de la planète "coexistant" ensemble (et d'ailleurs se fréquentant)...
Mais les Néanderthaliens avaient une "intelligence" plus "instinctive" et plus axée sur du "capital génétique acquis" (et donc sur des bases de "connaissances et savoirs intégrés") que les Sapiens qui eux, devaient pratiquement "tout apprendre" dès leur naissance (par transmission de leurs parents et des gens du groupe social)...
Les 2 espèces avaient cependant beaucoup de caractères communs, notamment la faculté de penser, de concevoir, de réfléchir, d'enterrer leurs morts... Quoi qu'il y avait des différences en matière de langage et de communication...
En fait, ces Néanderthaliens sont aussi nos ancêtres puisque nous avons 4 pour cent environ de leur génome (ceux d'Europe et d'Asie ont pu parfois se "croiser" avec les Sapiens)...
Et si l'on remonte encore plus loin, Néanderthaliens et Sapiens lorsqu'ils ne vivaient encore qu'en Afrique, sont les descendants directs de "L'homme érectus" (qui se tient debout) et qui lui, était noir (ou très foncé de peau)...

A l'origine (je veux dire l'origine des premières communautés vraiment humaines) l'être humain était noir de peau (ou très foncé de pigmentation de la peau) ... Ensuite l'homme a blanchi en vivant en Europe (question ensoleillement plus réduit et évolution de la pigmentation de la peau)...
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeVen 1 Avr - 17:07

Itsumo-yo a écrit:
Aussi incroyable que cela puisse paraître en regard de la génétique et de l'éthologie, les manuels de Philo continuent obstinément à affirmer la véracité absolue de Descartes sur ce point !
Tu me diras s'il est possible que les philosophes se sentent complètement dépassés par les sciences et la technologie et essaient soit de la nier, soit de « l'interpréter » dans des cadres anciens ?



yugcib a écrit:
À l'origine […] l'être humain était noir de peau (ou très foncé de pigmentation de la peau)... Ensuite l'homme a blanchi en vivant en Europe (question ensoleillement plus réduit et évolution de la pigmentation de la peau)...
En effet, la pigmentation de la peau n'est pas un phénomène simple ainsi qu'on le croit : la peau humaine peut prendre 784 nuances (lien) actuellement mais il y a 50,000 ans on suppose que la variation était moins importante parce qu'il y avait moins d'humains sur la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Fantasmes culturels...   Tokyo Icon_minitimeJeu 7 Avr - 13:33

Fantasmes culturels



Voici ce qu'écrit un sus-nommé Serguei, sur le forum d' Alexandrie online, à la suite de mon texte intitulé " Tokyo" :

Citation : "2011-04-06 14:49:00, Serguei a écrit :
La prochaine fois que vous allez à Saint Dié, pourquoi ne pas prolonger l'aventure et prendre le vol direct sur Tokyo : vous y rencontrerez des êtres humains qui ne sont pas des hybrides d'Asiatique et d'Occidentaux mais qui sont des Japonais, des êtres à part entière, des hommes, des femmes qui vivent, qui aiment, qui saignent et pas de simples fantasmes culturels. Le monde n'existe pas que dans les albums photo."

... Comme si je ne le savais pas, que les Japonais sont des êtres à part entière... !
Quel "acide", quel réducteur, que ce Serguei !

... "Fantasmes culturels" dixit Serguei ?

Alors tout ce qui est écrit, tout ce qui est littérature, poésie, oeuvres... N'est que fantasme, pur fantasme... et donc, complètement inutile !

Alors la littérature, la "chose écrite", la culture même, n'ont plus le moindre sens !

Merde! ... ça me semble "réducteur à l'extrême"... et d'une souveraine "imbécilité"!... que de laisser entendre que toute approche écrite des choses et des êtres n'est plus que fantasme !

Contre ce "pourfendeur" de Serguei (auquel je ne me rendrai point à son enterrement)... Je "persiste et signe" dans mes "élucubrations" aussi bien littéraires et poétiques que langagières !
Je précise en outre, que l'emploi des guillemets dont je suis si coutumier, ainsi d'ailleurs que l'emploi des points de suspension et de certaines libertés que je prends avec la grammaire Française et le vocabulaire notamment avec des néologismes "aventureux"... Et qui en gênent plus d'un... ça c'est moi, et que personne ne vienne m'emmerder avec ça !
Je n'aspire point à "quelque panthéon" que ce soit... Sinon peut-être celui des "minous" (pelés/battus ou de belle race telle celle du Maine Coon)... des "toutous qui mordent pas", et des "filles et femmes chic de coeur et d'esprit qui font pas la une des concours de beauté dans "Au Féminin/com"...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Invité
Invité



Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeSam 9 Avr - 12:19

Mais comment peut-on parler de fantasmes culturels ? Ce Sergueï n'a de toutes façons pas lu ton message. Il voulait juste te tomber dessus. C'est vil, petit, bas....
Revenir en haut Aller en bas
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeSam 9 Avr - 13:44

... Un type (un jeune de trente ans) avait lu, peu de temps après que je le fis paraître déjà sur mon site en version intégrale (et photos)... mon "Voyage en Guyane"...
Il me fit ce commentaire (que d'ailleurs je n'ai pas censuré, et qui figure toujours) :

" Aucune vision politique dans cet ouvrage... "

... J'avais, à ce sujet, apporté "ma" réponse... En un autre texte sur mon site, et ailleurs dans 2 ou 3 forums (dont Alexandrie)...

... Je précise - soit dit en passant - que je ne supprime pas "forcément" (et "épidermiquement parlant")... les commentaires "défavorables" qui me sont faits...

J'ai une si haute idée de la liberté d'expression... que, sauf "troll vraiment troll" au sens de vraiment absurde et sans fondement autre que d'enterrer avec violence et vulgarité... Je laisse s'exprimer des sensibilités qui ne sont pas les miennes...

... Autrement dit : "censurer, non... Mais rentrer dans le lard, oui !" (parce que "rentrer dans le lard" -en littérature comme en "sous-littérature"- ... C'est de la liberté d'expression !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Itsumo-yo

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 54
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeDim 10 Avr - 10:52

Giles a écrit:
Itsumo-yo a écrit:
Aussi incroyable que cela puisse paraître en regard de la génétique et de l'éthologie, les manuels de Philo continuent obstinément à affirmer la véracité absolue de Descartes sur ce point !
Tu me diras s'il est possible que les philosophes se sentent complètement dépassés par les sciences et la technologie et essaient soit de la nier, soit de « l'interpréter » dans des cadres anciens ?
.

C'est exactement cela, Giles ! à ceci près que je dénonçais surtout les manuels de Philo, écrits par de petits profs bornés, et non point par de véritables philosophes, dont certains assument ou tentent d'intégrer bien sûr la génétique et l'éthologie.

Je te soutiens à plein Yugcib ! non seulement parce que tu écris superbement, mais parce que le point de vue de ce Serguei me paraît celui d'un ignorantus obscurantissimus. Que veut-il dénoncer en tant que "fantasmes culturels"? si c'était la conviction très négative que les Japonais sont des Martiens absolument incompréhensibles, et non des êtres humains normaux, on admettrait la critique, mais il ne ressort rien de cela (au contraire) de ce que tu as écrit sur Tokyo et sur les Japonais, Yugcib ! et si c'est le refus de considérer la moindre différence entre la France et le Japon, c'est tout aussi absurde.
Je l'ai dit plus haut, à mon premier voyage là-bas j'avais une surprise par jour, pendant un mois et demi, soit 45 surprises. Leur nombre a diminué, après huit séjours, mais j'en ai encore, et pas des moindres !!
Enfin, on ne discute même pas, avec les gens qui ne savent pas, tel est mon point de vue. Encore un qui mourra sans avoir vraiment vécu, par conséquent (cf. ma signature).
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeMar 12 Avr - 8:20

Je n'ai pas le trait d'Iturria ( un caricaturiste dans le journal Sud Ouest)...
Alors je me livre à ce trait... De plume :
Un petit personnage caracolant, le même, exactement le même que celui que j'ai pris pour avatar dans Alexandrie... Souffle un long nuage blanc et gris, filiforme tel une fine écharpe brodée de hiéroglyphes Egyptiens... Ce long nuage filiforme symbolise une "longue envolée Yugcibienne"...
Sur une branche d'un arbre tout proche, se tient un énorme oiseau noir (on va dire une corneille de belle taille)...
Et la corneille longuement croasse : "Sè-h-è-rrr'r- gg' é-é y'i'h-î ... Sè-h-è-rrr'r-gg' é-é y'i'h-î"

NOTE :
Prononcer ainsi :
"S" comme un "ss" arabe très appuyé et long ; "è-h-è" long et chevrotant ; "rrr'r" comme un long roulement rocailleux ; "gg'" comme dans "gueille" ou un "gue" très appuyé et guttural ;
"é-é" très appuyé et écorché ; "y'i'h-î" comme le "i" arabe très/très long ou encore comme le "hi-hi-i" que ferait un lapin qu'on égorge maladroitement sans l'avoir au préalable assommé...

Essayez : " Sè-h-è-rrr'r-gg' é-é y'i'h-î " ...

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeMar 12 Avr - 8:32

... En fait, ce qui serait vraiment "représentatif" c'est une petite vidéo dessin animé avec bien prononcé le long croassement de la corneille...

NOTE : le petit personnage caracolant tel cet avatar bondissant gesticulant, qui souffle son long nuage filiforme... Ou plutôt ses nombreux longs nuages filiformes par tous les chemins de la forêt... oublie le plus souvent qu'un sempiternel oiseau noir (toujours le même) peut être embusqué sur une branche et se mettre à croasser à son passage...


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
yugcib

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 8203
Age : 71
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitimeMar 12 Avr - 8:50

... Ah, que c'est beau, la liberté d'expression ! ça permet de s'envoler et de peindre le ciel avec ses ailes ! ... Des ailes qui parfois, sont toutes trempées de gouttes de gouache poisseuse projetées par de vilains barbouilleurs !

... PS : n'appelez jamais ça " petite phrase" !
_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




Tokyo Vide
MessageSujet: Re: Tokyo   Tokyo Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas

Tokyo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -