Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Sucker Punch - Zack Snyder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Sucker Punch - Zack Snyder   Jeu 7 Avr - 21:28

J'avais déjà parlé de ce petit jeune, Zack nyder, voilà son dernier film. Pas fameux malheureusement.



Le dernier ovni cinématographique en date est signé par le talentueux Zack Snyder. Celui même qui nous avait déjà ébloui les mirettes avec 300, celui qui nous a fait réfléchir avec Watchmen, et enfin celui qui a su nous émouvoir avec Le Royaume de Ga'Hoole. Sauf que là, le jeune Zack est seul maître à la barre du scénario (300 et Watchmen sont des œuvres graphiques, Ga'Hoole une série de romans) pour nous faire rêver encore une fois. C'est le cas de le dire, puisque Sucker Punch évolue sur trois niveaux différents, à la manière d'Inception, sauf que là, tout le monde est bien réveillé.

Le film s'ouvre sur un remix de Sweet Dreams façon Manson, il n'y a alors presque aucun dialogue. La musique, très forte, est au premier plan, ce qui nous fait plus penser à un clip qu'à un long métrage. Ce modèle est récurrent pour toute la durée du film, la musique ayant un rôle prépondérant; mais j'y reviendrai. A nouveau, Snyder nous éblouit par l'impressionnante qualité visuelle de son film.

Babydoll (Emily Browning) se fait interner par son beau-père dans un asile sombre et insalubre. Pour survivre, elle se réfugie – et nous entraîne – dans un univers fantasmagorique où l'asile se transforme en cabaret-maison close. Les tons grisâtre du film noir sont remplacés par le jazzy du début 19è siècle. C'est à ce moment que notre héroïne rencontre ses quatre acolytes : Rocket, Amber, Blondie et Sweet Pea (Jena Malone, Jamie Chung, Vanessa Hudgens et Abbie Cornish). Sauf que Babydoll ne compte pas s'éterniser dans ces lieux. Babydoll est un peu particulière, quand elle danse, elle hypnotise son public et est transportée par la même occasion dans un autre univers imaginaire (c'est là qu'on commence à perdre le fil). Elle y rencontre un vieux sage qui l'aidera dans sa quête de liberté. Le hic: armé d'un sabre, d'un flingue et de talons hauts, Babydoll va affronter des robots-ninjas géants sur musique endiablé. Rien à redire sur les qualités visuelles: c'est rythmé, c'est de l'action à l'état pur, mais c'est vraiment tarabiscoté. Heureusement, au fur et à mesure que le film se dévoile, on comprend l'idée générale et surtout on voit là où Snyder voulait en venir même si c'est un peu...maladroit, admettons-le.

Pour pouvoir s'échapper, ces amies de fortune devront franchir plusieurs étapes, qui seront symbolisées par des combats de haute voltige sous la direction du sage. Après les ninjas, il y aura les nazis, les monstres aux masques recyclés du Seigneur des Anneaux et les robots futuristes de I, Robot. Véridique. Où va-t-il chercher tout ça? Ces scènes militarisées remplacent symbolisent les dangereux coups fourrées qu'elles devront accomplir. Finalement, trop de styles différents sont mélangés. Cela reste une bonne idée mais au final les scènes sont quand même nombreuses et rapides. Du coup le spectateur se perd et n'a pas le temps d'apprécier.

Avis partagé sur ce film qui, comme je le disais est visuellement impeccable et impressionnant mais qui a du mal a tisser correctement les fils de son histoire. Malheureusement pour lui, Sucker Punch est doté d'un doublage tout simplement à chier qui ne fait rien pour arranger le côté bancal de l'intrigue. Mention spéciale aux actrices qui font ce qui leur est demandé, à savoir de gentiment montrer leurs formes. Sinon Snyder a essayé de distiller un peu de philosophie: on a tous un ange gardien. C'est chouette.
_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Sucker Punch - Zack Snyder   Ven 8 Avr - 11:32

Le seul Snyder que j'ai vu, c'est 300, que j'ai beaucoup apprécié.

Ici, le côté franchement irrationnel n'est pas d'ordre à m'attirer. Des jeunes qui en parlent autour de moi sont très partagés : les uns rejettent, appuyant le commentaire très défavorable de Télérama, les autres sont enthousiastes et conchient copieusement les "intellos élitistes" de ce magazine.
En tout cas j'aime bien les guerrières aux jolies formes, et il n'y en avait pas beaucoup dans 300 , alors j'irai peut-être voir celui-ci...
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MC
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Verseau Chat
Nombre de messages : 1826
Age : 30
Localisation : Strasbourg
Emploi : étudiante
Loisirs : cinéma, lecture, écriture
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Sucker Punch - Zack Snyder   Sam 9 Avr - 9:40

Il y a de nombreux aspects positifs à ce film, c'est évident, mais je n'irais pas jusqu'à en être enthousiaste. Certains aspects sont quand même trop alambiqués. Alors effectivement ne pas en dire trop pour que le spectateur cherche par lui même est à la mode et plutôt apprécié (dont par moi) mais là je trouve que c'est un peu mal fait.

Loin de moi l'idée d'en faire une critique négative. Comme dit, il ne reste qu'un avis mitigé.

_________________
Noirs et Blancs et sa nouvelle version à suivre Mots et Merveilles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://noirsetblancs.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sucker Punch - Zack Snyder   

Revenir en haut Aller en bas

Sucker Punch - Zack Snyder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -