Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Et si on reparlait un peu de Balzac?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Auteur Message
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Lun 1 Aoû - 19:40

Itsumo-yo a écrit:
Il y en a eu d'autres.
Nous avons oublié Strauss fils et Bach fils écrivains de musique et Calder fils (le père d'Alexandre était très connu à son époque), écrivain de sculpture ; Renoir fils écrivain d'images comme son père mais mouvantes et Gallimard fils, metteur en scène de livres sinon écrivain de livres. Je dirais qu'il n'y a pas énormément de fils ou de filles géniaux de parents géniaux… Reste à définir le génie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 38
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Lun 1 Aoû - 21:36

Il y a John Fante dont le rejeton écrit aussi...

Nous voici tous de la même opinion, Giles, Itsumo-yo (va falloir que j'arrête d'écorcher ton pseudo, ça doit t'agacer à la fin!). Faisons une ronde!
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 38
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Lun 1 Aoû - 21:39

Pour ce qui est du "génie", sans aller jusqu'à le définir (je m'en garderai comme je demande à Dieu de me garder de la peste), il semble qu'il soit assez rare pour que les statistiques ne le fassent pas tomber deux fois au même endroit, bien que d'un point de vue strictement statistique justement, rien ne l'interdise formellement.

Alambiquée ma phrase, non?
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Lun 1 Aoû - 22:22

ignatius a écrit:
Alambiquée ma phrase, non ?
Elle coulerait mieux avec de l'alcool, en effet. Je plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 40
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Mar 2 Aoû - 11:41

Giles a écrit:
Reste à définir le génie.
Bonne chance.
Maizenfin, on peut sans doute se fendre de définitions parcellaires, puisqu'il n'existe probablement pas de définition absolue. Et pour la première fois de ma vie, je vais citer Philippe Bouvard, oui:
Le génie, c'est d'avoir du talent tout le temps; le talent, c'est d'avoir du génie de temps à autre; l'intelligence, c'est de savoir que l'on n'a ni génie, ni talent.
J'ai compris à la lecture de cette phrase que, si j'avais peut-être un peu de talent, j'étais surtout très intelligent. Ce qui m'a évité de perdre pas mal de temps dans des efforts sans doute condamnés d'avance.
_________________
"C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases."
https://www.youtube.com/watch?v=waWRWEiG7Uw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 38
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Mar 2 Aoû - 17:03

Je vais être mauvais:

et si l'intelligence c'était ne pas s'en servir pour éditer des sentences creuses comme celle de Bouvard?

non mais, je suis méchant, et j'aime pas les petits (ah oui, je suis vraiment méchant...)!
_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Mar 2 Aoû - 19:52

Evguénie Sokolov a écrit:
Giles a écrit:
Reste à définir le génie.
Bonne chance.
C'est facile : le génie regarde les mêmes choses que tout le monde mais il les voit autrement. Exemple : tout le monde voyait bien que le Soleil fait un pied de diamètre mais Anaxagore a pensé qu'il était beaucoup plus grand et éloigné de la Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 40
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Mar 2 Aoû - 23:08

ignatius a écrit:
Je vais être mauvais:
et si l'intelligence c'était ne pas s'en servir pour éditer des sentences creuses comme celle de Bouvard?
Oui, tu es méchant. Mais j'aime ça.
Cette sentence creuse a au moins un mérite, celui de mettre le doigt sur un point qui me semble essentiel: il n'y a pas de génie à mi-temps. Bon. Après une soirée moules au vin blanc, faut pas trop m'en demander non plus.

Citation :
C'est facile : le génie regarde les mêmes choses que tout le monde mais il les voit autrement.
Heu... comme un schizophrène, quoi? Bonne piste de réflexion: le génie serait-il pathologique? Une sorte de schizophrénie atténuée juste ce qu'il faut?

Citation :
Exemple : tout le monde voyait bien que le Soleil
fait un pied de diamètre mais Anaxagore a pensé qu'il était beaucoup
plus grand et éloigné de la Terre.
Une bien belle intuition, et il en a eu d'autres aussi belles. Mais, et j'en suis presque certain, il a certainement dû dire aussi de grosses conneries moins connues de la postérité. En cherchant un peu.

Surtout, est-il vraiment nécessaire de tenter de définir le génie? Ça ressemble à un sujet de bac philo, pour ne pas écrire à un emmanchage de mouches. Moi, Messieurs, je n'ai jamais passé de bac et... ça va, merci.
_________________
"C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases."
https://www.youtube.com/watch?v=waWRWEiG7Uw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
June
Littérophage Notabéniste.
Littérophage Notabéniste.
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 84
Age : 24
Localisation : nantes
Emploi : lycéenne
Loisirs : cinéma, musique, et littérature.
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Mar 2 Aoû - 23:42

C'était un sujet sur Balzac au début, non ? Smile
Le génie est ce qui vient après des années et des années de dure labeur, de travail acharné. En gros, le génie n'existe pas, il n'y a que des individus plus ou moins ambitieux.
Il y a aussi Marry Higgins Clark et sa fille pour la filiation d'écrivain. On pourrait faire une grande liste finalement..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swer.skyblog.com
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Mer 3 Aoû - 2:31

Evguénie Sokolov a écrit:
Surtout, est-il vraiment nécessaire de tenter de définir le génie ?
Oui mon cher. Le propre de l'Homme est de tout définir.


June a écrit:
Le génie est ce qui vient après des années et des années de dur labeur […]
Albert Einstein était d'accord avec toi. Il disait : Le génie est composé de 95% de transpiration et de 5% d'inspiration. Une manière de dire qu'il n'y croyait pas trop, je pense, mais ce 5% d'inspiration est indispensable, car il consiste à voir ce que personne ne voit ou à poser une question que personne ne pose, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ignatius
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Masculin
Poissons Singe
Nombre de messages : 862
Age : 38
Localisation : avignon
Emploi : instable
Loisirs : thanatopraxie
Date d'inscription : 26/03/2010

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Mer 3 Aoû - 14:58

June a écrit:
Le génie est ce qui vient après des années et des années de dur labeur, de travail acharné. En gros, le génie n'existe pas, il n'y a que des individus plus ou moins ambitieux.

je t'aime.

Oui, je pense comme toi, enfin vu de l'extérieur c'est ma définition; après il existe des dons. Brel disait que le talent c'est d'avoir envie. Mais différencier "don", "talent" et "génie" et un travail d'excavateur, d'exégète, voire d'embaumeur (je vois d'ici vos blagues se profiler). En fait le génie est surtout une chimère que l'égo des envieux projette comme une ombre atroce sur la façade de ce qu'ils ne se sentent pas la force ou le courage de gravir à la force des mains. Bref, revenons à ce cher Honoré...

_________________
In girum imus nocte et consumimur igni

mon blog de poésies, nouvelles, roman et articles humoristiques :
http://digitus-impudicus.over-blog.fr

Webzine gratuit et collectif de nouvelles et poésies :
http://www.cohues.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://digitus-impudicus.over-blog.fr
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Dim 7 Aoû - 21:32

Autre filiation : Thomas et Klaus Mann.
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Sam 13 Aoû - 22:14

Eustrabirbéonne a écrit:
Autre filiation : Thomas et Klaus Mann.

Mais oui ! sans compter Heinrich, l'oncle !

On a aussi Alphonse Daudet, dont le fils Léon a beaucoup écrit, de vilaines choses antisémites et "Action Française"... Son frère Lucien, qui ne partageait pas du tout ses idées, a été poussé (par sa mère plus que par son père si je me souviens bien du livre que j'ai prêté) à écrire un roman lui-même, ce qu'il a fait, mais il préférait la peinture...
Revenant à Balzac, j'ai aperçu en librairie un gros "Balzac et la Touraine", mais je ne suis pas assez connaisseur pour savoir quelles de ses oeuvres y sont situées, à part Le Lys dans la Vallée paraît-il... Je pose donc la question.
_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masques de Venise
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
Souverainiste, Patriote & Fière de l'Être !
avatar

Féminin
Verseau Rat
Nombre de messages : 65549
Age : 58
Localisation : A la pointe de la Bretagne, au bord de l'Atlantique
Loisirs : Tout ce qui concerne les mots et les livres.
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Dim 14 Aoû - 14:13

Ici, une toute petite réflexion pour les plus jeunes qui nous lisent - et qui n'ont pas encore reçu l'empreinte terriblement manichéenne des cours d'Histoire (ou prétendus tels) de leur collège ou lycée (ou qui n'aiment pas tout simplement qu'on leur bourre le crâne) :

Itsumo-yo a raison de taxer Alphonse Daudet (par ailleurs bon écrivain, digne d'être lu) et son fils, Léon (lui aussi assez doué pour la plume, il faut lire "Les Morticoles" par exemple et ses "Souvenirs Littéraires") d'anti-sémitisme. Mais ce serait une grave erreur d'oublier le contexte de l'époque : ni Alphonse (mort à cinquante-sept ans à la fin du XIXème siècle), ni Léon n'ont su tout ce qui se passait dans les camps de concentration et rien, absolument rien, ne prouve qu'ils auraient sauté de joie et débouché le champagne s'ils avaient pu l'apprendre.

Dans le cas de Léon, mort en 1942, et même si l'on n'approuve pas tout ce qu'il fit et dit, précisons tout de même qu'il écrivit, au début des années trente, qu'il avait abandonné l'anti-sémitisme et que :

Citation :
[...] ... Dans toute cette affaire de décomposition et de l'enjuivement de l'État français, c'est la démocratie qui est coupable et non le juif. Cela Drumont n'a jamais voulu le comprendre, pas plus qu'il n'a voulu admettre que la thèse des deux races était une erreur. ... [...]

En outre, Léon Daudet n'a pas supporté de voire les Nazis entrer en France : il était bien trop anti-germanique pour cela - d'autant que son père, lui, avait connu la guerre franco-prussienne de 1870 et détestait cordialement "l'Allemand, le Goth."

Et puis, rappelons-le, même (et surtout) s'il n'est pas séant de le faire, en matière d'anti-sémitisme, Staline - par exemple - n'avait rien à envier à Hitler. Et Staline n'est certainement pas la seule personne positionnée "à gauche", voire "très à gauche", que l'on puisse accuser d'anti-sémitisme pur et dur*.

En conclusion, l'antisémitisme, le racisme, et cette sorte de choses, ne sont en rien l'apanage de la droite ni de l'extrême-droite. La preuve - aisément contrôlable : certains anti-sémites notoires et admirateurs de Charles Maurras et de Drumont se trouvaient parmi les tous premiers résistants français.

Cela aussi, il faut le savoir - et il faut le dire et le transmettre parce que cela redonne son visage à la Vérité, laquelle n'est jamais manichéenne même lorsque les vainqueurs d'un conflit et les bien-pensants de l'angélisme tentent, depuis plus maintenant de soixante ans, de la présenter comme telle.

Ici prend fin notre intermède didactique et résolument anti-conformiste. Merci de m'avoir lue et je m'éclipse sur la pointe des pieds ...

* : un certain Pol Pot, qui, lui, massacra tout simplement ses propres frères de race et de culture dans les camps que l'on sait, n'était pas non plus de droite ou d'extrême-droite : il était ... communiste.
_________________
"Mon Âme est une Infante en robe de parade,
Dont l'exil se reflète, éternel et royal,
Aux grands miroirs déserts d'un vieil Escurial,
Ainsi qu'une galère oubliée en la rade."  - 
Albert Samain

La France a perdu une bataille mais elle n'a pas perdu la guerre !
Charles de Gaulle


Et ce qui importait en fin de compte, c'était moins d'être vaincu que d'avoir une âme de vaincu car cela seul est sans remède.

Jean Hougron

Il y a si longtemps maintenant que j'attends mon cancer, je ne vais quand même pas partir sans lui. - Pierre Desproges

Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman. - Pierre Desproges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog.bebook.fr/woland/index.php/
Evguénie Sokolov
Littérophage Nota Beniste Gourmand
Littérophage Nota Beniste Gourmand
avatar

Masculin
Cancer Cheval
Nombre de messages : 280
Age : 40
Localisation : Bonne Ville de Liége
Emploi : Un
Loisirs : Deux ou trois
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Dim 14 Aoû - 14:51

J'approuve, même si on est loin de Balzac. Il n'est pas intellectuellement honnête de réduire, comme beaucoup le font aujourd'hui, l'histoire du monde à celle de la Seconde Guerre mondiale ou de juger l'histoire pré-1940 à l'aune du judéocide nazi. Si on le fait, c'est qu'on est tombé dans l'idéologie.

Masques de Venise a écrit:

En conclusion, l'antisémitisme, le racisme, et cette sorte de choses, ne sont en rien l'apanage de la droite ni de l'extrême-droite.
Il suffit, pour ouvrir une porte vers une réflexion plus large, de savoir que la plupart des collaborateurs français venaient, non pas de l’extrême-droite (plutôt résistante aux nazis) mais... de la gauche française! Vérifiez si vous doutez.
_________________
"C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases."
https://www.youtube.com/watch?v=waWRWEiG7Uw
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Dim 14 Aoû - 20:25

Evguénie Sokolov a écrit:
Masques de Venise a écrit:
En conclusion, l'antisémitisme, le racisme, et cette sorte de choses, ne sont en rien l'apanage de la droite ni de l'extrême-droite.
[…] la plupart des collaborateurs français venaient, non pas de l’extrême-droite (plutôt résistante aux nazis) mais... de la gauche française !
Je dirais que l'extrême-droite et l'extrême-gauche ont des conceptions du monde identiques, très conservatrices et fascistes au sens de : rejet des institutions démocratiques, répression de l'opposition et contrôle politique de la société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itsumo-yo
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
Littérophage Notabéniste Avec Mention.
avatar

Masculin
Sagittaire Dragon
Nombre de messages : 384
Age : 53
Localisation : Paris
Emploi : Tuteur-enseignant et guide-conférencier
Loisirs : voyages, lecture, art, manga, histoire
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Lun 15 Aoû - 8:10

Merci de ces précisions, MdV ! et j'approuve ton message aussi.
Bien d'accord, Giles !
En fait je ne taxais que Léon Daudet d'antisémitisme, et pas Alphonse, que seul j'ai lu un peu et dont je ne sais s'il a commis des textes en ce sens (je sais en revanche qu'il est mort de la syphilis). Il est assez satisfaisant que Léon ait pris finalement des distances avec ce racisme (il était temps...!), car il a en effet une réputation d'écrivain non dénué de talent.

Et alors, les ouvrages de Balzac situés en Touraine ? comblez mes lagunes, comme on prononce à Venise ! (je sais, je vous l'ai déjà faite! comme c'est de moi cette blague, je ne m'en lasse pas Very Happy ).



_________________
C'est seulement comme phénomène esthétique que peuvent se justifier l'existence et le monde. (Nietzsche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eustrabirbéonne
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
Littérophage Notabéniste Avec Mention Spéciale.
avatar

Féminin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1191
Age : 47
Localisation : Hauts-de-Seine
Emploi : Contrôleur du travail
Loisirs : Thé, sieste et ronronthérapie
Date d'inscription : 13/10/2009

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Lun 15 Aoû - 16:47

Je l'ai déjà rappelé ici ou ailleurs (sur Rue89 peut-être?) : antisémite ou pas, Léon Daudet était un grand ami de Proust, qui ne lui reprochait guère que de placer Pierre Benoit juste après lui-même parmi les plus grands auteurs du moment!

Citation :
certains anti-sémites notoires et admirateurs de Charles Maurras et de Drumont se trouvaient parmi les tous premiers résistants français.

On peut en effet citer, outre Bernanos qui accusait bizarrement Hitler de "déshonorer l'antisémitisme", la belle figure du colonel de la Rocque, chef des Croix de feu, véritable inventeur de la devise "Travail, famille, patrie", mais auteur du tout premier appel à la Résistance, le 16 juin 1940, résistant de fait dès l'été 40 et déporté en 1943... Un personnage un peu oublié (il est mort quelques mois après la libération), qui a pas mal de points communs avec De Gaulle. J'aime à penser que c'est à lui que Melville, dans L'armée des ombres, rend hommage à travers le baron de la Ferté-Talloire, qui met à la disposition des résistants le peloton de factieux "parfaitement organisé et entraîné" qu'il avait mis en place pour renverser cette république que, jusqu'en juin 40, il détestait...
_________________
"Let the blow fall soon or late,
Let what will be o'er me;
Give the face of earth around,
And the road before me.
Wealth I ask not, hope, nor love,
Nor a friend to know me.
All I ask, the heaven above
And the road below me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.librarything.fr/home/Eustrabirbeonne
Giles
Membre étranger


Masculin
Nombre de messages : 2238
Localisation :  
Emploi :  
Loisirs :  
Date d'inscription : 18/02/2011

MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   Lun 15 Aoû - 22:34

Itsumo-yo a écrit:
Bien d'accord, Giles !
Moi aussi.

Pour les romans de Balzac évoquant la Touraine, je dirais : Le Lys dans la vallée, La Peau de chagrin, La Femme de trente ans, César Birotteau et L'Illustre Gaudissard. Merci à Nathanaël Gobenceaux (son blog balzacien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on reparlait un peu de Balzac?   

Revenir en haut Aller en bas

Et si on reparlait un peu de Balzac?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2 Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: MODESTE PANORAMA DE LA LITTERATURE :: Littérature Française et Francophone -