Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  ÉvènementsÉvènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

La chambre bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7941
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: La chambre bleue   Jeu 2 Juin - 22:41


Dans la chambre bleue, même en ôtant ses chaussettes en plus de ses souliers, le fait de
devoir "marcher sur des oeufs" se révèle presque à chaque fois un exercice assez difficile voire périlleux...
Autrement dit, pieds nus et lavés sinon étrillés et de fond en comble grattés jusque dans les plus petits trous noirs, l'on se sent encore trop pesant... et les coquilles des oeufs cracotent et se fendillent tout de même...
Entre quelque "Grand Invité" d'une part, avec lequel il y a du "fer de mots" à croiser, et quelque Dame déclarant ne pas comprendre deux ou trois tableaux de peinture de mots... Le regard navigue entre les visages de la chambre bleue, comme une barque à la voile carrée sous le vent d' une incertaine Méditerranée...
Et sur l'un ou l'autre des rivages sur lesquels on accoste, jamais on ne s'attarde en éventant sa marchandise sous un soleil parfois un peu "mordant"...
Le "Grand Invité" pourfend... Mais il défend aussi... parfois...
Et les inconvenantes -mais rares- saillies de mots", ne sont guère du goût de la Dame...
Ce qui n'est pas compris doit-il être expliqué?
Soit dit en passant à propos de la Dame, lorsque Cézigue eût sous ses yeux le magnifique tableau de mots qu'elle fit "dans les règles de l'art"... Cézigue nous avoua ceci :
"Je m'imaginai en classe de première L à Louis Le Grand dans un exercice d'explication avec une heure devant moi pour rédiger un commentaire. Au bout d'une heure ma copie était blanche et je ne cessai encore de mordre le bout de mon stylo... Et cependant je trouvai le tableau très beau et j'étais ému, me sentant comme l'ourang outang d'Afrique entendant du Mozart sur un phonographe en pleine savane"...
C'est drôle, mais à chaque venue dans la chambre bleue après quelques jours d'absence, le Cézigue il se dit "qu'est-ce que je vais encore y découvrir de pas piqué des hannetons dans ces parties de "fer croisé" de mots que se livrent le "Grand Invité" et l'un ou l'autre de ses interlocuteurs ?


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7941
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Ven 3 Juin - 21:20

... Je l'avais dit déjà une fois : "je suis un sacré tordu dans mon genre"...

Ce texte - qui un "pur missile balistique tout à fait dans le style Yugcibien" - je me suis décidé à le publier sur mon blog "Paroles et Visages"... mais dans une formulation quelque peu différente...

Voici le texte "arrangé" :

Dans la chambre bleue, même en ôtant ses chaussettes en plus de ses souliers, le fait de devoir "marcher sur des oeufs" se révèle presque à chaque fois un exercice assez difficile voire périlleux...
Autrement dit, pieds nus et lavés sinon étrillés et de fond en comble grattés jusque dans les plus petits trous noirs, l'on se sent encore trop pesant et pas assez net... et les coquilles des oeufs cracotent et se fendillent tout de même...
Entre quelque "Grand Invité" d'une part, avec lequel il y a du "fer de mots" à croiser, et quelque "bel et talentueux artiste" déclarant ne pas comprendre deux ou trois tableaux de peinture de mots... Le regard navigue entre les visages de la chambre bleue, comme une barque à la voile carrée sous le vent d' une incertaine Méditerranée...
Et sur l'un ou l'autre des rivages sur lesquels on accoste, jamais on ne s'attarde en éventant sa marchandise sous un soleil parfois un peu "mordant"...
Le "Grand Invité" pourfend... Mais il défend aussi... parfois...
Et les inconvenantes saillies de mots" d'un bien singulier personnage qui taille sa route, ne sont guère du goût du "bel et talentueux artiste"...
Ce qui n'est pas compris doit-il être expliqué?
Soit dit en passant à propos du bel et talentueux artiste, lorsque Cézigue eût sous ses yeux le magnifique tableau de mots qu'il fit "dans les règles de l'art"... Cézigue nous avoua ceci :
"Je m'imaginai en classe de première L à Louis Le Grand dans un exercice d'explication avec une heure devant moi pour rédiger un commentaire. Au bout d'une heure ma copie était blanche et je ne cessai encore de mordre le bout de mon stylo... Et cependant je trouvai le tableau très beau et j'étais ému, me sentant comme l'ourang outang d'Afrique entendant du Mozart sur un phonographe en pleine savane"...
C'est drôle, mais à chaque venue dans la chambre bleue après quelques jours d'absence, le Cézigue il se dit "qu'est-ce que je vais encore y découvrir de pas piqué des hannetons dans ces parties de "fer croisé" de mots que se livrent le "Grand Invité" et l'un ou l'autre de ses interlocuteurs ?
Ce "Grand Invité" auquel on prête de "si noirs péchés", mais sans lequel la chambre bleue serait alors telle qu'il en existe bien d'autres... dans lesquelles d'ailleurs j'ai pu un temps "y bailler mes fesses" et où je ne vais plus...

... Mon blog, il est tout de même "relativement visité" (d'autant plus qu'il est facile à trouver et connu dans les différents "univers" que je fréquente)... Alors vous comprenez, si d'aventure le "Grand Invité" et la "Dame" s'y reconnaissaient... J'ai prévu une "réponse" :
J'ai "une autre vérité" ... Laquelle vérité "masque" la "vraie vérité" :
Ce "Grand Invité"... Je vais dire que, lorsque j'y ai pensé, c'était en souvenir du "Grand Invité" du Festival International de Géographie de Saint Dié : un personnage critique, témoin du Festival, et qui dit les choses à sa manière sans forcément encenser, qui peut "pourfendre" mais aussi "défendre"...
Et je remplace la "Dame" par "un bel et talentueux artiste"...
Au final, il n'y a que les "analogies" (ou les ressemblances) que je laisse transpirer... (Il faut bien que le "missile" soit "balistique")...

Vous l'avez deviné... La "Chambre bleue" c'est l'un des univers dans lequel je voyage... et où "je marche sur des oeufs" lorsque je m'y rends...


... Mais bon... Ici, c'est le "Coin de Yugcib"... Une sorte de petite grotte perdue dans la montagne recouverte de garrigues... et il faut être un "habitué" pour trouver le chemin qui mène à l'entrée de la grotte... Mais les "habitués" eux, je leur concède le droit de tout savoir... A eux le "fin du fin" !

_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
yugcib
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
Littérophage Nota Beniste Yugcibien - Specimen Unique
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 7941
Age : 70
Localisation : 186 route d'audon, 40400 TARTAS
Emploi : Sans activité
Loisirs : Vélo, promenade, littérature, écriture
Date d'inscription : 16/10/2005

MessageSujet: Re: La chambre bleue   Mar 7 Juin - 16:08

Je dois dire que dans certains univers (et la "chambre bleue est bien l'un de ces univers)... Les discussions autour, par exemple, d'un livre, d'un film ou d'un auteur, "ne sont pas de tout repos", en particulier lorsque les principaux interlocuteurs qui réagissent sont d'une "certaine pointure intellectuelle et de connaissances tous domaines"... et si de surcroît ils sont "profs" (ou l'ont été) !
Aussi s'avère-t-il assez prudent de ne pas trop manifester un engouement ou une préférence nettement marquée et en même temps empreinte d'une émotion manifeste... Auquel cas l'on a vite fait d'infirmer ou de relativiser ton propos, de te prouver par A plus B que "tu te goures un tantinet", et qu'il serait préférable sinon jugé plus pertinent de s'orienter vers d'autres auteurs, d'autres livres ou tel ou tel film...
Cet "esprit là", cette manière de procéder, qui devient assez systématique et en définitive se révèle plus ou moins inconfortable voire parfois blessante pour l'auteur du message... Me fatigue, pour ne pas dire me désespère et me porte à fuir... Ou tout au moins à "étudier" d'un regard qui se cherche et vacille entre plancher et plafond, une manière de pénétrer à l'intérieur de la "chambre bleue"... Dans laquelle sont assis comme en deux fauteuils rouges de "complément d'enquête" (ou comme sur le plateau d'Arlette Chabot )... un "grand Invité", deux ou trois personnages certes sympathiques mais "qui relativisent" (et qui d'ailleurs "se fritent" parfois avec le "Grand Invité"), et une Dame aux sublimes tableaux de mots qui n'aime pas les oiseux et n'a pas "en odeur de sainteté" les "pirates de l'écriture" ou les les émotifs penseurs...

Voilà... Tel est mon propos, ici dans le "petit coin de Yugcib" ... au sujet de ces univers de type "Grande galerie des glaces à Versailles" !


_________________
"Nous ne pouvons savoir! Nous sommes accablés d'un manteau d'ignorance et d'étroites chimères! [Arthur Rimbaud]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yugcib.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chambre bleue   

Revenir en haut Aller en bas

La chambre bleue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: LES PETITS MONDES MAL PENSANTS ET POLITIQUEMENT INCORRECTS DE CERTAINS NOTA BENISTES :: Le Coin de Yugcib -