Nota Bene

Nota Bene

Nota Bene : La Qualité, Non La Quantité - Forum Atypique Pour & Par la Littérature - Le Forum Que Vous N'Oublierez Pas De Sitôt - Histoire & Cinéma Sont Aussi Sur Nos Etagères - Réservé Aux Lecteurs Gourmets & Passionnés - Extrémistes & Trolls S'Abstenir
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  Évènements  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

 

Joyeux Noël - Christian Carion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Calou
L'Ivre de Lecture


Nombre de messages : 283
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Joyeux Noël - Christian Carion   Mar 22 Nov - 17:00

Film français (1h55).
Réalisation, scénario : Christian Carion. Avec Diane Kruger (Anna), Guillaume Canet (Audebert), Daniel Brühl (Horstmayer), Dany Boon (Ponchel).

Je suis un peu déçue par ce film émouvant, m'attendaint à mieux. Trop mélo, trop beau pour être crédible, même si c'est de la fiction inspirée de faits historiques réels. Cette histoire m'a fait pensé aux lettres de Rudyard Kippling à son fils. Je partage complètement l'avis de Télérama que je vous copie ici :

Dany Boon surjoue la fraternisation de Noël 1914.

Christian Carion enfonce des portes ouvertes.

C'est le long métrage français qui représentera la France aux Oscars. C'est aussi le deuxième opus de Christian Carion après Une Hirondelle a fait le printemps, triomphe surprise de 2001. Et l'un des films les plus attendus par le public d'ici à la fin de l'année, à en croire les baromètres de la presse professionnelle. Mais le succès n'est pas la seule chose qui soit sur des rails. En reconstituant un épisode véridique de fraternisation entre soldats allemands, français et britanniques la nuit de Noël 1914, l'auteur-réalisateur va au devant d'une émotion acquise d'avance, et selon des modalités tout sauf surprenantes. Avec une régularité scolaire, on passe d'un camp à l'autre et d'une scène dramatique à une séquence plus légère. Il y a, dans le même esprit appliqué, une histoire d'amour, une histoire de fraternité et une histoire de paternité, toutes trois contrariées par la guerre. Il y a des seconds rôles « comme le cinéma français n'en fait plus » (vieux refrain) mais dont il reste à prouver qu'ils manquent : Dany Boon en aide de camp chtimi légèrement neuneu en fait des tonnes pour un effet Bourvil très manqué... C'est assurément une chose saisissante que des ennemis improvisent une paix éphémère et clandestine, renvoyant le conflit à son absurdité. Mais le film n'a rien à ajouter à cette évidence.

Louis Guichard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rotko
Invité



MessageSujet: Re: Joyeux Noël - Christian Carion   Lun 28 Nov - 8:43

Des avis plus indulgents dans mon entourage. Certes dit-on, ce n'est pas un grand film, mais on le voit "avec plaisir et emotion", m'a-t-on dit. Sans que ça tombe dans les tremolos, a-t-on ajouté.
Revenir en haut Aller en bas

Joyeux Noël - Christian Carion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nota Bene :: GRAND DEPOUSSIERAGE 2015/2017 :: Divers -